Menu
S'identifier
Destination

La Chine suspend l’entrée des Français sur son territoire 


Publié le : 06.11.2020 I Dernière Mise à jour : 06.11.2020
{ element.images.0.titre }}
La République Populaire de Chine en France a annoncé hier sur son site internet "la suspension temporaire de l’entrée en Chine des ressortissants étrangers titulaires de visas chinois ou de permis de séjour encore valables en République française". I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet (avec AFP)

Suite à la recrudescence de cas de covid-19 dans de nombreux pays, La Chine interdit temporairement l’arrivée de voyageurs en provenance de plusieurs pays européens, dont la France.

Les Français sont persona non grata en Chine. L’Ambassade de la République Populaire de Chine en France a annoncé hier sur son site internet "la suspension temporaire de l’entrée en Chine des ressortissants étrangers titulaires de visas chinois ou de permis de séjour encore valables en République française".

"En raison de la pandémie COVID-19, la Chine a décidé de suspendre temporairement l'entrée en Chine de ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour (permis de séjour de travail, des affaires personnelles et du regroupement familial ) en République française encore valables au moment de cette annonce (…) La suspension est une mesure temporaire rendue nécessaire pour la situation actuelle du Covid-19. Les mesures susmentionnées seront évaluées en fonction de l’évolution de la situation et tout ajustement sera annoncé en temps opportun", indique le site.

Mesures identiques au Royaume-Uni et en Belgique

La France ne fait cependant pas exception. La Chine a également décidé de bloquer l'arrivée des voyageurs étrangers en provenance du Royaume-Uni. Selon un communiqué publié sur le site de l'ambassade de Chine à Londres en date de mercredi, le gouvernement annonce avoir "décidé de suspendre temporairement l'entrée des ressortissants non-chinois présents au Royaume-Uni", même si ces derniers sont porteurs de visas ou de permis de séjour en Chine.

Des annonces similaires figurent sur les sites des ambassades de Chine en Belgique, aux Philippines, en Inde, en Ukraine et au Bangladesh.

Le géant asiatique, où le coronavirus a fait son apparition l'an dernier, a largement endigué l'épidémie sur son territoire. Le pays a pratiquement fermé ses frontières fin mars et réduit considérablement ses vols internationaux, avant d'entrouvrir prudemment ses portes ces derniers mois.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format