Menu
S'identifier
Destination

Comment la Martinique veut (encore) renforcer son attractivité


Publié le : 22.10.2019 I Dernière Mise à jour : 22.10.2019
{ element.images.0.titre }}
L'île souhaite aussi mettre en avant un tourisme plus « expérientiel ». I Crédit photo Damien - stock.adobe.com

Auteur

  • Brice Lahaye

Montée en gamme de l'hôtellerie, spiritourisme... Le Comité martiniquais du tourisme avance plusieurs arguments pour mieux vendre la destination et fixe de nouveaux objectifs pour les années à venir.

Continuer la montée en gamme

Outre le développement de son image de marque et son travail de promotion, le Comité martiniquais du tourisme mise sur les nombreuses rénovations, effectuées et à venir, dans l'hôtellerie. Avec pour objectif, une vraie montée en gamme de la destination. « On s'inscrit dans l'exception, avec un respect de l'environnement et de la biodiversité. Ce qui est important pour se positionner sur les marchés européens », commente Valérie Vulcain, directrice des ventes et marketing pour l'hôtel La Pagerie. La Chambre de commerce et d'industrie (CCIM) a, quant à elle, relancé depuis quelques années le label Qualité Tourisme. « Nous avons déjà une centaine d'établissements membres de la démarche qualité et une trentaine de labellisés », indique Rodrigue Vallie, chef de projet de la démarche Qualité Tourisme à la CCIM.

Miser sur le tourisme de séjour

Si le tourisme de croisière apporte encore un flux important de voyageurs sur l'île, le Comité martiniquais du tourisme a également pour objectif d'accroître le tourisme de séjour. Un travail qui paie déjà, à en croire les quelques chiffres avancés sur la fréquentation touristique. « La Martinique continue sur sa bonne lancée depuis 2016. Nous avons eu un million de touristes en 2017, ce sera mieux pour 2018 et nous ferons encore mieux cette année », explique Karine Mousseau, présidente du Comité martiniquais du tourisme. Une hausse de la fréquentation d'environ 4,2% est déjà annoncée pour 2019.

Se différencier des autres îles  

L'île souhaite aussi mettre en avant un tourisme plus « expérientiel », pour permettre à chaque voyageur de découvrir une île authentique et vivre une expérience unique. « La Martinique doit se différencier des autres îles avec lesquelles on la met souvent en concurrence, même si elle est, plus réellement, dans la complémentarité. C'est la France exotique, avec un charme, une culture et une diversité », rappelle la présidente.

Développer le spiritourisme

Pour attirer toujours plus de touristes, les autorités locales parient ainsi sur le développement du spiritourisme, et plus précisément sur la découverte des entreprises de fabrication de rhum. Un objectif sur lequel va travailler la destination durant les deux prochaines années, avec notamment l'apparition de nouvelles distilleries. « Nous avons un produit d'exception. Dans une bouteille de rhum, il y a toute l'histoire de la Martinique », précise Karine Mousseau. Avant d'ajouter avec enthousiasme : « Et c'est le meilleur rhum du monde ! »

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format