Menu
S'identifier
Croisière

MSC Croisières fête ses bons résultats avec les agences de voyages


Publié le : 21.11.2019 I Dernière Mise à jour : 21.11.2019
{ element.images.0.titre }}
La remise des prix aux meilleurs vendeurs de l’année s’est déroulée la nuit dernière, lors d’une mini-croisière. I Crédit photo T.B.

Auteur

  • Thierry Beaurepère (à Barcelone)

L’inauguration du MSC Grandiosa a été l’occasion pour la compagnie de croisières de remercier ses meilleurs vendeurs et de faire le point sur ses nombreux projets, tant en termes de nouveaux bateaux que d’engagements environnementaux.

La mauvaise météo qui règne sur l’Europe a joué un sale tour à MSC. La compagnie de croisières, qui avait invité 500 partenaires et agences à Marseille à bord du MSC Grandiosa pour son opération All Stars of the Sea, a dû finalement changer ses plans en catastrophe, le bateau fraîchement sorti des Chantiers de l’Atlantique ayant été bloqué quelques jours à Southampton par un coup de vent. C’est finalement à Barcelone que la remise des prix aux meilleurs vendeurs de l’année s’est déroulée, lors d’une mini-croisière qui s’est achevée tard dans la nuit.

Malgré ce changement de dernière minute, 300 personnes ont pu faire le déplacement en Espagne pour découvrir le 17e bateau - et nouveau fleuron - de la flotte MSC, capable d’accueillir 6 334 passagers. Il naviguera en Méditerranée au départ de Marseille (le samedi) durant toute l’année 2020.

Et les gagnants sont ...

L’agence Nayaradou Voyages a emporté le trophée des meilleures ventes individuelles, Croisiland celui des ventes groupes et Cruiseline celui des agences en ligne. Tourcom repart avec le prix « partenariat réseau », Arep gagne le trophée de la meilleure progression et B.Diffusion/Salaün Holidays celui des meilleures ventes de Yacht Club (l’offre haut de gamme de MSC). Enfin, Verdié Voyages repart avec le prix des meilleures ventes de forfaits prépayés et Les Experts/So Croisière celui des meilleures ventes Tour du Monde.

La manifestation a clôturé une nouvelle année de croissance pour MSC. Dopée par la livraison du Bellissima en mars, la compagnie aurait séduit près de 240 000 passagers français cette année (+8%). C’est toutefois moins que ce que prévoyait le directeur général France, Patrick Pourbaix, en début d’année, qui espérait + 20%. Mais ce dernier se réjouit néanmoins de la performance qui permet à MSC Croisières de faire désormais jeu égal avec Costa Croisières sur le marché français, et vraisemblablement de dépasser son concurrent historique en termes de chiffre d’affaires, avec un panier moyen qui atteindrait 1300 €.

Avec le Grandiosa, et en attendant son jumeau le Virtuosa annoncé pour novembre 2020, MSC espère une croissance du nombre de passagers français de 8 à 10% en 2020. L’offre sera mise en avant dans une nouvelle campagne de publicité dès janvier, la première au niveau mondial. Les participants aux All Stars of the Sea ont pu en découvrir un « teaser ».  

Des commandes jusqu'en 2027

La folle course en avant de MSC va encore s’accélérer dans les prochaines années avec 12 paquebots en commande, pour des livraisons qui vont se succéder jusqu’en 2027, faisant passer la flotte à 29 navires. A cet horizon, la compagnie fera voyager 5,5 millions de passagers par an. D’ici là, plusieurs nouveautés vont jalonner les prochains mois. Le 5 décembre, avec quelques semaines de retard, MSC inaugurera son île privée Ocean Cay dans les Bahamas. Les quatre bateaux basés à Miami cet hiver (deux l’été prochain) y feront tous une escale d’une journée.

Plus près de nous, le Seaview proposera des croisières au départ de Cannes durant tout l’été 2020, en complément des départs des Grandiosa, Divina et Fantasia depuis Marseille. MSC a par ailleurs ouvert les ventes de sa croisière tour du monde de 2022 (117 jours, 43 destinations avec un focus sur l’Océanie). En 2019, la première croisière tour de monde lancé par MSC a séduit 800 Français. Autres nouveautés, cette fois ci pour l’hiver 2020/21 : l’Armonia sera positionné à Tampa (Floride) alors que les Antilles disposeront de plus grosses capacités avec le Splendida qui remplacera le Preziosa.

Enfin, énervé par le « bashing cruise » actuel, Patrick Pourbaix a profité de la manifestation pour rappeler les engagements pris par MSC en matière d’environnement. « Les critiques ne sont pas justifiées. Nous avons été pris de court, nous n’avons pas communiqué assez rapidement. Il faut rétablir les vérités », a-t-il martelé aux agences, leur promettant dans les prochaines semaines des fiches pratiques pour rassurer leurs clients inquiets.

Nous reviendrons demain sur les diverses initiatives prises par la compagnie, à commencer par la plus récente annoncée à l’occasion de l’inauguration du Grandiosa à Hambourg début novembre, à savoir la compensation intégrale des émissions de CO2 de toute la flotte dès 2020.
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format