Menu
S'identifier
Croisière

Crystal Cruises relance le SS United States


Publié le : 09.02.2016 I Dernière Mise à jour : 09.02.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le navire effectuera des transatlantiques mais également des tours du monde. ©The SS United States Conservancy

Le mythique paquebot transatlantique américain s'apprête à reprendre du service.

Une légende prépare son retour… La compagnie de croisières américaine Crystal Cruises a annoncé le rachat et la rénovation du SS United States, un "liner" mythique qui assura des liaisons transatlantiques entre New York, Le Havre et Southampton de 1952 à 1969. Le paquebot de près de 302 mètres de long reste à ce jour détenteur du record de la traversée la plus rapide, en 3 jours, 10 heures et 40 minutes, et du plus gros navire de croisières jamais construit aux Etats-Unis.

Le SS United States raconte surtout l'âge d'or de l'Amérique de l'après-guerre : le navire a accueilli à son bord quatre présidents américains, plusieurs têtes couronnées et une pléiade de stars hollywoodiennes. Comme le paquebot France, il a même transporté La Joconde ! Son histoire reste aussi intimement liée à la guerre froide : "The Big U" devait pouvoir être converti rapidement en navire de transport de troupes en cas de conflit entre les Etats-Unis et l'URSS.

Malgré cette histoire épique, le navire est mis à la retraite en 1969, victime du développement du transport aérien. Il change alors plusieurs fois de mains mais aucun projet n'aboutit et le navire sombre dans l'oubli le long d'un quai de Philadelphie. En 2003, la compagnie Norwegian Cruise Line le rachète pour tenter de le remettre à flot mais le projet s'enlise. En 2010, NCL jette l'éponge et projette de l'envoyer à la casse. Le paquebot est sauvé in extremis par une association de passionnés, le SS United States Conservancy.

Une rénovation complète

L'accord avec Crystal Cruises va permettre de poursuivre l'histoire. Dans un premier temps, le navire sera entièrement restauré et modernisé, afin d'intégrer les standards actuels en matière de sécurité mais aussi de confort. De nouveaux moteurs seront installés. La nouvelle version du navire pourra accueillir 800 passagers dans 400 suites annoncées comme luxueuses. Un spa et des lieux dédiés aux divertissements seront également créés. Certaines parties devraient en revanche rester inchangées, en particulier le pont promenade.

Alors qu'une étude de faisabilité doit être rendue d'ici la fin de l'année, Crystal Cruises affirme déjà réfléchir aux premiers itinéraires. Le SS United States devrait bien évidemment proposer des transatlantiques entre New York et l'Europe mais aussi des croisières au départ des principaux ports américains ainsi que des tours du monde. De quoi venir concurrencer directement l'offre britannique de Cunard… La bataille navale des liners est relancée ! 

Didier Forray

 

 

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format