Menu
S'identifier
Croisière

Costa Croisières inaugure (officiellement) le Smeralda


Publié le : 24.02.2020 I Dernière Mise à jour : 24.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Le commandant du Costa Smeralda et Neil Palomba, président de Costa Croisières, en compagnie de l'actrice Penelope Cruz, marraine du nouveau navire. I Crédit photo ©Costa Croisières

Auteur

  • Brice Lahaye

De nombreux professionnels du tourisme européens étaient invités ce week-end à découvrir le Costa Smeralda à l'occasion de son inauguration officielle et son baptême entre Savone et Marseille.

Il était très attendu. Le Costa Smeralda, le dernier né de la flotte de Costa Croisières - dont la livraison avait été retardée de plusieurs mois - a enfin été baptisé en grande pompe samedi 22 février, après déjà quelques semaines de navigation sur la Méditerranée. L'occasion pour la presse nationale et européenne ainsi que pour les agents de voyages et OTA (online travel agencies) de découvrir, le temps du week-end, le premier navire au gaz naturel liquéfié (GNL) de la compagnie italienne. Et de rencontrer par la même occasion la star internationale Penélope Cruz, marraine du nouveau paquebot.

Un navire qui fait la fierté, c'est peu de le dire, de la compagnie et du groupe Carnival, auquel elle appartient. « Ce navire est le plus formidable du monde. C'est un grand moment d'émotion, mais aussi d'orgueil car ce paquebot est une synthèse de beauté et de technologie », a lancé Neil Palomba, président de Costa Croisières, aux nombreux invités venus le découvrir.

C'est en effet sur les technologies et le développement durable que souhaite avant tout communiquer le groupe. « Nous avons été la première compagnie à investir dans le GNL et nous travaillons sur d'autres technologies durables, comme le stockage de batteries, les piles à combustible et le gaz liquéfié fait à partir de sources d'énergie renouvelable », a ajouté de son côté Michael Thamm, PDG du Groupe Costa et Carnival Asia.

Musée du design et laboratoire du goût

Le Costa Smeralda se veut être l'exemple concret de ce travail. Système d'économie d'énergie, désalinisation de l'eau de mer pour couvrir tous les besoins à bord, tri des déchets à 100%, suppression du plastique à usage unique, réduction du gaspillage alimentaire... Les initiatives ne manquent pas à bord du navire.

Sans oublier la redistribution des surplus alimentaires aux communautés locales, avec déjà 170 000 repas distribués depuis le début de l'initiative. « C'est quelque chose qui n'est pas fait par nos concurrents. C'est, d'une certaine manière, un vecteur de lien social, notamment avec les associations », commente Georges Azouze, président de Costa Croisières France.

De passage dimanche dans la cité phocéenne, la compagnie a par ailleurs signé un nouvel accord de partenariat avec le port de Marseille Fos pour confier une étude expérimentale au Pôle Mer Méditerranée (PMM). Objectif : trouver des solutions technologiques pour accroître  l'efficacité des systèmes énergétiques, à terre ou à bord des navires. 

Outre son engagement pour une croisière plus durable, le paquebot se veut aussi novateur dans sa décoration et ses divertissements à bord. Imaginé par le designer Adam D. Tihany, le navire compte pas moins de 2 612 chambres pour 6 554 passagers, avec 16 restaurants et 19 bars, un (immense) spa, un casino, des boutiques, un espace aquatique, plusieurs piscines et terrains de sports...

Sans oublier le grand Colosseo - qui accueille quelques-uns des plus beaux spectacles programmés pendant la croisière -, le Laboratoire du goût, où les passagers peuvent notamment jouer à Top Chef, et surtout le CoDe, un musée de 400 m2 consacré au design italien. Une première sur un paquebot de croisière.

Des mesures de sécurité renforcées

Autant de services et d'activités qui devraient attirer les passagers français, deuxième marché pour la compagnie italienne. Si la crise du coronavirus ne dissuade pas de potentiels clients de franchir le pas. « Dans cette situation, le développement ne sera pas forcément très important, mais c'est le cas aussi pour les autres compagnies de croisières ou les tour-opérateurs », a commenté Massimo Brancaleoni, vice-président des ventes Monde de Costa Croisières.

Pour éviter au maximum les répercussions sur ses croisières, la compagnie a d'ailleurs mis en place des mesures de sécurité renforcées, avec notamment la prise de température de chaque passager avant de monter à bord. « La santé de nos passagers et de notre équipage est notre priorité. C'est pourquoi notre compagnie met en place des mesures drastiques à l'entrée du navire », a ainsi expliqué Neil Palomba lors de son discours d'inauguration.

-------------------------------------------------
Quel itinéraire pour le Costa Smeralda ?

Entré en service le 21 décembre 2019, le Costa Smeralda opère sur un itinéraire d'une semaine en Méditerranée avec des escales à Barcelone, Palma de Majorque, Civitavecchia/Rome, La Spezia, Savone et Marseille. Le paquebot fera également escale à Cagliari dès cet été. Et une prochaine escale à Palerme est prévue à partir de l'hiver 2021/2022.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format