Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush : Oui au tourisme durable, non à la démagogie !


Publié le : 05.06.2019 I Dernière Mise à jour : 05.06.2019
{ element.images.0.titre }}
Thierry Beaurepère dénonce la proposition de loi consistant à supprimer certaines lignes domestiques tricolores au profit du train. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c'est permis ! Notre journaliste Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Il s'attaque cette semaine à la dernière proposition de loi écologiste en date, la suppression de certaines liaisons aériennes régionales.

Convaincre ou contraindre, telle est la question ! La semaine dernière, j’évoquais déjà le sujet du tourisme durable dans les colonnes de Tour Hebdo sans me douter que l’actualité allait me rattraper une seconde fois. La faute à l’ex-ministre de l’Écologie Delphine Batho (dont le passage au gouvernement n’a guère laissé de trace) et à l’Insoumis François Ruffin jamais avare en coup de gueule…

La première, plus que jamais en mal de reconnaissance, et le second qui a un avis sur tout mais ne s’y connaît manifestement en rien, ont chacun déposé un amendement visant à interdire les vols intérieurs. Lorsque le trajet est réalisable en train en moins de 5 heures pour Delphine Batho ; lorsque le train permet d’effectuer le même trajet avec au maximum 2H30 de plus que l’avion pour François Ruffin. En voilà une bonne idée ! Cela reviendrait au final à ne garder qu’une dizaine de lignes métropolitaines sur 60 dans le premier cas, une trentaine dans le second.

Le train déjà largement emprunté par les Français

Rappelons tout d’abord à nos chers politiciens que lorsque le train et l’avion sont en compétition sur des trajets de moins de 3 heures (de porte à porte), le premier s’arroge environ 80% du marché. Rappelons qu’entre Paris et Strasbourg ou Paris et Bruxelles, Air France a jeté l’éponge depuis belle lurette. Et que sur Bordeaux, il y a fort à parier que la voilure sera prochainement réduite… Bref, les Français ne sont pas idiots et savent faire la part des choses, sans que l’on ait besoin de les contraindre ! Encore faut-il que le train demeure financièrement accessible…

Venant de la part d’élus qui disent défendre, avec tant de hargne, les Français des banlieues et des champs, cet amendement fait aussi doucement rire. Car s’il est facile de remplacer l’avion par le train lorsque l’on habite au cœur de Paris, il en va tout autrement pour les Franciliens. Ce sont d’abord eux, obligés de rejoindre la gare de Lyon ou Montparnasse pour descendre à Marseille ou Biarritz par le rail, qui paieraient les pots cassés d’une telle mesure. En voiture, c’est au moins une heure pour rejoindre la gare ; en RER, c’est selon le bon vouloir de la RATP. Pour eux, le voyage de porte à porte ne prendra pas cinq heures, mais plutôt six ou sept !

Fini le transit par Roissy ?

Et quid de tous les provinciaux qui, pour s’envoler par delà les océans, n’ont d’autres choix que de transiter par Roissy ? Vont-ils devoir demain prendre le train jusqu’au centre de Paris (vu l’encombrement des voies, ce n’est pas demain que la SNCF va augmenter la cadence de ses TGV pour l’aéroport !), puis s’engouffrer dans les interminables couloirs du métro parisien avec bagages et enfants sous le bras, pour prendre le bus (mais ça pollue !) ou le RER jusqu’à CDG ? Une vraie partie de plaisir...

Je ne vois finalement qu’une solution pour les Toulousains ou les Nantais : rester chez eux ou s’envoler au bout du monde avec Lufthansa ou British Airways, en transitant via Francfort ou Londres. Et tant pis pour Air France !  Delphine Batho et François Ruffin seraient alors sûrement les premiers à faire entendre leur voix si la compagnie devait licencier pour s’adapter à leurs décisions… Entendons-nous bien : comme je l’écrivais la semaine dernière, le tourisme a tout intérêt à prendre le sujet de l'écologie à bras le corps. Mais avec concertation et sans démagogie !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format