Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush : Les croisières, dans l’œil du cyclone...


Publié le : 10.07.2019 I Dernière Mise à jour : 10.07.2019
{ element.images.0.titre }}
Coup sur coup, en moins d’un mois, les vidéos amateurs des MSC Opera et Costa Deliziosa flirtant dangereusement avec les quais de Venise ont fait le tour du monde. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Le mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Et cette semaine, il revient sur les accusations qui pèsent sur les compagnies de croisières depuis plusieurs mois, les obligeant à repenser leur communication...

En 1997, Speed 2 sortait sur les écrans. Pas le meilleur film catastrophe de l’histoire d’Hollywood — un naufrage cinématographique même ! Mais un second épisode prémonitoire. On y voyait un paquebot à la dérive dévaster le port de Saint-Martin. Vingt ans plus tard, la réalité a (presque) dépassé la fiction. Avec — fort heureusement – des dégâts moindres, mais avec des images spectaculaires. Coup sur coup, en moins d’un mois, les vidéos amateurs des MSC Opera et Costa Deliziosa flirtant dangereusement avec les quais de Venise ont fait le tour du monde.

Les deux compagnies se seraient bien privées d’une telle publicité. Elle tombe d’autant plus mal que depuis quelques mois, c’est tout le secteur qui est dans l’œil du cyclone. Après les voitures que l’on veut chasser des villes et les avions qui seront éco-taxés (de 1,5 à 18 €) dès l’année prochaine, comme vient de l'annoncer le gouvernement, les plus extrêmes aimeraient que l’on coule les paquebots, accusés de tous les maux. Ils accentueraient la sur-fréquentation dans certaines régions et dégagent des nuages de particules fines. Le double effet kiss cool n’est pas vraiment dans l’air (pollué) du temps !

Les compagnies de croisières changent de ton

A force de lancer de nouveaux paquebots, les géants du secteur se sont crus invincibles. La lame de fond risque d’être désastreuse tant les investissements sont colossaux. Certes, les discours ont changé — place à l’humilité… « Nous ne générons que 5 % des touristes de Venise ou Barcelone. Mais notre image est associée au surtourisme. Nous avons la responsabilité de faire quelque chose », déclarait le responsable de l’association CLIA lors d’une conférence de presse au printemps dernier.

Et sentant le vent tourner, les compagnies rivalisent à coup de communiqués imprimés sur papier recyclé pour nous annoncer ici, la suppression des pailles en plastique, là, la mise en place de nouvelles technologies pour limiter les émissions de CO2. Ainsi, MSC a commandé 5 navires fonctionnant au gaz naturel liquéfié livrables à compter de 2022. Ainsi, Carnival prendra livraison de 8 navires GNL d’ici 2022 pour ses filiales (notamment Costa) et 60% de sa flotte (plus de 100 paquebots) devrait être équipée de systèmes de lavage de fumées d’ici à 2020. Mais le cycle long de la croisière suffira-t-il à enrayer le cycle court de la machine médiatique à laver plus blanc ?

Les touristes doivent aussi voyager autrement

D’ici là, l’autre sujet sensible — la sur-fréquentation des sites touristiques — est plus facile à régler, tout du moins sur le papier. Plutôt que d’attendre un nouveau terminal maritime à Venise que les autorités tardent à construire, les compagnies (sous l’égide de CLIA) pourraient convenir ensemble de solutions alternatives : arrêter de naviguer dans la lagune, choisir un autre port d’escale et transférer leurs passagers par bus, voire modifier les itinéraires. Voilà au moins qui leur permettrait de redorer leur blason avant qu’un vrai drame ne se produise.

Encore faut-il que les passagers acceptent, eux aussi, de faire quelques concessions. Pas gagné lorsque l’on sait qu’en Grèce, les itinéraires qui font l’impasse sur Santorin, pourtant saturée durant l’été, ne font pas recette. Ainsi va le touriste qui dénonce la sur-fréquentation mais adore s’entasser dans une ville ou sur une plage avec ses congénères !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format