Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : Et si les tour-opérateurs étaient « has been » ?


Publié le : 23.05.2018 I Dernière Mise à jour : 23.05.2018
{ element.images.0.titre }}
Partout, de l’Allemagne au Canada, de l’Italie aux Etats-Unis, les offices de tourisme réorientent leurs stratégies et leurs budgets marketing pour capter la clientèle chinoise. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c’est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Cette semaine, il constate que les TO français ne font plus rêver à l’étranger et que les offices de tourisme n'ont d'yeux que pour les Chinois …

Je ne suis pas un obsédé du boulot, de ceux que la perspective du week-end angoisse ! Mais je vois s’achever le mois de mai avec une certaine jubilation. Car entre les grèves et les ponts à rallonge, il a été bien difficile de trouver quelqu’un qui daigne répondre au téléphone ou à un mail depuis quatre semaines !

Pas facile de travailler quand une bonne partie de la France est en vacances ou en RTT. Voilà qui devrait au moins réjouir les professionnels du tourisme : malgré les craintes liées aux caprices des salariés de la SNCF et d’Air France, les Français ont pris le large ce printemps, au point de faire de ce joli mois de mai un mois d’août bis. Même Bison Futé a vu rouge !

En revanche, pas de vacances pour les chefs de produits des tour-opérateurs qui étaient – eux – sur le pont, afin de préparer leurs brochures de l’année prochaine. Entre le Germany Travel Mart, Rendez Vous Canada et l’IPW (ex Pow Wow) qui se déroule actuellement aux Etats-Unis, le mois de mai était aussi celui des salons professionnels.

L’occasion de "sentir" les tendances des prochaines années. Et elles ne sont pas forcément réjouissantes ! Il fut un temps où l’on déroulait le tapis rouge aux tour-opérateurs français. Mais ça, c’était avant ! Avant que les Chinois n’aient la bonne idée de troquer leur vélo pour l’avion et de parcourir la planète pour dépenser leurs yuans par milliers.

Les Chinois et les Millenials : les 2 cibles prioritaires

Partout, de l’Allemagne au Canada, de l’Italie aux États-Unis, les offices de tourisme réorientent leurs stratégies – et leurs budgets marketing - pour capter cette clientèle. Et tant pis pour nos valeureux tricolores ! Non seulement ils ne sont plus prioritaires lorsqu’il s’agit de négocier des chambres d’hôtels, mais ils doivent désormais se contenter des queues de budget…

Il est loin le temps où, pour doper son tourisme, un pays participait au financement d’une brochure ou d’une campagne de publicité. "700 millions de Chinois, et moi, et moi, et moi", fredonnait Jacques Dutronc en 1966. Sa chanson n’a jamais été autant d’actualité ! 

Pas sûr toutefois que les pros du tourisme - à commencer par les restaurateurs et autres excursionnistes - y trouvent leur compte tant les Chinois voyagent pour l’heure en autarcie. Ils privilégient des réceptifs dirigés par leurs compatriotes expatriés, séjournent dans des hôtels où l’on sert nouilles sautées et riz cantonnais. A Paris, les Galeries Lafayette ont même créé une annexe dédiée, avec vendeurs asiatiques et panneaux de signalisation en mandarin ; un comble !

Au-delà de Chinois, l’autre mot à la mode dans les salons du tourisme, c’est "Millenials". Pour les séduire, les offices de tourisme envahissent la Toile, rémunèrent des bloggeurs et autres "vloggeurs" plusieurs milliers d’euros, simplement pour qu’ils postent une photo sur Instagram ou une vidéo sur Youtube de leur jolie frimousse devant la porte de Brandebourg ou de leur assiette dans un restaurant de Manhattan !

Il ne s’agit nullement de nier la montée en puissance de cette génération des 18/35 ans tellement "cool" ni de refuser la nécessaire adaptation  des stratégies de communication pour s’inscrire dans l’air du temps. Mais avec leurs clients "âgés" au fort pouvoir d’achat, les TO mériteraient sans doute encore un peu de considération. A moins qu’ils ne soient définitivement devenus "has been" !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format