Menu
S'identifier
Assistance Assurance

Comment BlaBlaCar cherche à lever les freins au covoiturage


Publié le : 18.05.2015 I Dernière Mise à jour : 18.05.2015
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Parmi les produits d'assurance qui seront ajoutés automatiquement, BlaBlaCar proposera une "garantie d'arrivée à destination" même en cas de panne. ©David Lefevre/BlaBlaCar

L'entreprise française vient de signer un partenariat avec Axa qui permettra de proposer de nouveaux services d'assurance.

BlaBlaCar et Axa ont annoncé lundi avoir conclu un partenariat portant sur l'assistance et l'assurance des personnes recourant au covoiturage, espérant ainsi lever certains obstacles au développement de ce secteur qui connaît déjà une croissance foudroyante.

Concrètement, les utilisateurs de BlaBlaCar, première plate-forme européenne de covoiturage, vont bénéficier dans les prochaines semaines de deux services supplémentaires, automatiques et gratuits : un de garantie d'arrivée à destination même en cas de panne, et l'autre de remboursement d'une "surfranchise" si le conducteur passait le volant à un de ses passagers en cours de trajet.

"On veut véritablement gommer les freins potentiels que les gens ont à faire du covoiturage", a expliqué le président et fondateur de BlaBlaCar, Frédéric Mazzella. "Le principe de cette couverture additionnelle est de permettre à ceux qui auraient une hésitation de ne plus en avoir, aussi bien au niveau conducteur que passagers", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

De nouveaux services mis en place au début de l'été

BlaBlaCar rappelle que les passagers en covoiturage sont déjà automatiquement couverts par l'assurance du conducteur, s'agissant d'une activité de partage de frais et non de génération de bénéfices.

Pour ces nouveaux services, qui seront d'abord offerts au Royaume-Uni et en France d'ici au début de l'été, les utilisateurs pourront joindre un numéro de téléphone géré par Axa, qui au besoin mobilisera d'autres moyens de transport pour que les passagers arrivent à destination. "On trouvera tous les moyens, tous les transports possibles", a promis Frédéric Tardy, directeur du marketing et de la distribution de l'assureur français.

L'amélioration de la fiabilité et la parade à une panne, ou encore la possibilité d'alléger la fatigue au volant sur de longs trajets figuraient parmi les préoccupations principales remontant de la communauté des utilisateurs de BlaBlaCar – aujourd'hui 20 millions de personnes dans 19 pays –, a souligné le directeur général de la société, Nicolas Brusson.

Cet accord constitue la "première étape" d'un partenariat souhaité comme à "long terme" entre Axa et BlaBlaCar, selon M. Tardy.

Avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format