Menu
S'identifier
Transport

On a testé le vol Paris-Singapour sur Singapore Airlines en Premium Economy


Publié le : 14.03.2016 I Dernière Mise à jour : 14.03.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La classe Premium Economy ne compte que 36 sièges. ©Singapore Airlines

Une quatrième classe lancée en décembre dernier.

La compagnie, parmi les leaders en Asie, vient récemment d’ajouter une quatrième classe, la Premium Economy (PE), à bord de ses long courriers. Les A380 de Singapore Airlines qui desservent Paris en sont équipés presque tous les jours (classes tarifaires S, T ou P). L’objectif n’est pas de cannibaliser la classe affaires (et de faire chuter la recette unitaire du vol) mais d’attirer, moyennant un supplément raisonnable (380 euros le trajet, offre de dernière minute), des passagers de PME-PMI ou des membres des professions libérales sensibles à des prestations plus personnalisées.

Enregistrement : 

Hall 1 à Roissy-CDG 1, au niveau des portes 4 à 6, un comptoir est dédié à la Premium Economy. Comme cette classe ne compte que 36 sièges, pas de risque d’attente. La franchise de bagages de soute est 35 kg, 5 de plus qu’en classe économique et bénéficie d’un traitement prioritaire. Autre bonne nouvelle, le cumul de miles est bonifié à 110% de la distance parcourue (contre 100% en classe éco).

Au passage de l’immigration, un automate Parafes sur deux est en panne mais les passagers PE bénéficient d’un accès prioritaire à la vérification des passeports.

Salons :

La classe Premium Economy ne donne pas accès au salon Star Alliance à CDG 1 ou au SilverKris à Singapour, le salon de la compagnie déjà très fréquenté.

Bon plan, lors d’une correspondance parfois longue, à l’aéroport Changhi de Singapour, pas moins de six salons sont accessibles moyennant l’équivalent d’une vingtaine d’euros, offrant au minimum un buffet, un bar, le wifi illimité et des postes avec accès Internet, ainsi que la télévision, la presse, des imprimantes et des écrans d'information sur les vols.

Embarquement :

Les satellites de Roissy CDG 1 ont été conçus à l’époque des avions à une centaine de sièges comme les Boeing 707, pas des A380 transportant 500 personnes. Aussi, l’embarquement, malgré trois passerelles, est-il encombré et fastidieux. Les satellites de CDG 1 doivent être remodelés en 2019. Un point rouge sur la carte d’accès à bord correspond à la couleur de la file prioritaire de la Premium Economy. Bon plan : inutile de se précipiter, en embarquant en dernier, on évite d’assister au défilé de tous les passagers de la classe économique qui traversent la cabine PE au pont principal de l’A380.

Confort :

Les sièges sont disposés 2-4-2 (3-4-3 en classe économique) et les rangées espacées de 96,5 cm (81 cm en éco). On compte 49,5 cm de largeur entre accoudoirs (46 cm en éco). Les sièges en cuir gris, souligné par des entourages orange, s’inclinent mécaniquement de 125° (vs 116° en éco) avec un confort augmenté par la présence d’un repose-pieds et d’un repose-jambes, même si le réglage optimum des deux demande un peu de pratique. La table, intégrée à un des accoudoirs, n’est donc pas concernée par l’inclinaison du siège de la rangée précédente.

Une distribution d’oshiboris intervient après l’embarquement, mais pas de boisson d’accueil. Le champagne arrivera peu après le décollage. La trousse de confort est minimaliste, mais rasoirs et autres accessoires sont disponibles dans les toilettes. A savoir, les accoudoirs des deux places centrales sont relevables, ce qui peut faire préférer ces sièges généralement mal considérés. Repose-verre, rangements pour la bouteille d’eau, l’ordinateur, le smartphone, les lunettes, liseuse individuelle à led sont quelques unes des astuces de conception qui facilitent la vie du passager pendant le voyage.

En volant en Airbus A380, on découvre le monde du silence, y compris à l’avant du pont principal près de l’entrée des réacteurs. Paradoxe de cette insonorisation, les bruits de la cabine comme ceux dus au déplacement du personnel ou à un voisin qui ronfle, deviennent beaucoup plus perceptibles que sur les autres avions. Les bouchons d’oreille sont incontournables…

Gastronomie :

Deux membres du personnel de cabine sont dédiés au service en Premium Economy, sans compter ceux chargés de la préparation du service et des plateaux dans les galleys. Le service est donc rapide.

Le déjeuner, servi dès le début du vol vers Singapour, après une entrée unique, propose trois plats au choix (poisson à l’aigre-douce, poulet "chasseur" ou crevettes poêlées). Bon plan, le programme "book the cook" permet de choisir d’autres plats parmi huit sur Internet 48 heures avant le vol. La glace Häagen-Dazs reste un dessert de référence. La carte des boissons compte deux blanc, deux rouge et du champagne à volonté, une attention distinctive de la classe Premium Economy. Pour les petites faims pendant le vol, des encas sucrés ou salés sont proposés

Le petit déjeuner, copieux, offre trois plats au choix et des fruits outre les viennoiseries classiques.

Divertissements : 

Les passagers peuvent se connecter à Internet (OnAir, 30 dollars). Outre la prise désormais classique de 110 Volts en bas du siège, une prise USB est dédiée à la recharge, une autre aux datas. Les écouteurs ANR prêtés sont de bonne facture à réduction de bruit. Toutefois l’écran de 33,8 cm n’est pas tactile sur l’A380. La télécommande est située dans l’accoudoir. Krisworld, le programme de divertissement, commun à toutes les classes, est une des références du transport aérien avec 295 films, 450 programmes TV, 374 CD, etc, même si l’offre en français est plutôt moins importante qu’il y a cinq ans. Le jour de notre vol, on pouvait voir Spectre, le dernier James Bond.

Tarifs : 

Paris-Singapour et retour en Premium Economy (classe S) à partir de 1 350 euros (promotion jusqu’à fin avril). Bali, en correspondance, à 1 414 euros.

Testé par Thierry Vigoureux le 12 février par le vol SQ335 pour Singapour. 12h30 de vol au départ de Roissy-CDG 1.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format