Menu
S'identifier
Transport

On a testé la classe éco d’Air Canada entre Paris et Montréal


Publié le : 23.01.2019 I Dernière Mise à jour : 24.01.2019
{ element.images.0.titre }}
La nouvelle classe économique de la compagnie nationale canadienne. I Crédit photo Air Canada

Auteur

  • Manon Gayet

TUI France a embarqué 90 agents de voyages pour l’inauguration de son club Lookéa au Lac Morency du 8 au 12 janvier. L’occasion pour Tour Hebdo de tester les services d’Air Canada, partenaire de l’éductour.

1/ L'enregistrement

À Paris : Les passagers ont rendez-vous au terminal 2A de l’aéroport Roissy-CDG pour s’enregistrer et déposer leurs bagages en soute aux comptoirs dédiés. 

À Montréal : Au niveau Départs (portes 1 à 6) de l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau (YUL), plusieurs comptoirs Air Canada accueillent les passagers en anglais et en français pour l’enregistrement et la dépose des bagages. Les bornes en libre-service sont capricieuses avec les passeports français. Il faut aussi s’armer de patience pour la dépose des bagages automatisée et le passage des contrôles de sécurité, surtout en fin de journée et en début de week-end.

Concernant la politique bagages, vos clients peuvent embarquer une valise cabine et un sac (type sac à main) à bord. En tarif "de base", le bagage en soute n’est pas inclus et coûte 120 dollars canadiens pour un aller-retour (soit 80€). En tarif économique standard, le premier bagage en soute est gratuit ; le deuxième coûtera 200 dollars canadiens (132€) A/R.

 

2/ Le confort à bord

Les rotations entre Paris et Montréal sont assurées en Boeing 777-300ER, des avions récents équipés d’un système d’air conditionné nouvelle génération (la température intérieure de la cabine est mieux contrôlée et l’air conditionné assèche moins la peau et le nez). Les sièges, confortables, sont disposés en 3-4-3 et bénéficient au-dessus d’eux de coffres à bagages profonds. Chaque passager dispose d'un écran individuel avec port USB, et d'une prise de courant standard entre les sièges. Le pitch est de 78,7 cm (soit 31 pouces) et le dossier s’incline de 15,2 cm.
 

3/ Les repas

Sur le plateau-repas des passagers, on retrouve des plats chauds comme des pâtes végétariennes ou des morceaux de poulet en sauce (épicée) agrémentés de légumes, au choix. Une entrée froide (type coleslaw) et un dessert sucré (cookie, brownie) sont aussi au menu. Bon à savoir : les PNC sont aux petits soins, passent régulièrement servir de l’eau aux passagers et servent un snack (froid ou chaud) en fin de vol.
 

4/ Les divertissements

C’est le point décevant de ce voyage. Sur le papier, le système de navigation est qualitatif et les contenus sont variés : livres audio, séries (américaines ou canadiennes), films de tous horizons (y compris des sorties très récentes et des blockbusters américains), podcasts, boutique Air Canada… Mais chaque rubrique est en réalité assez peu alimentée (seulement six livres audio disponibles sur le Paris-Montréal). On salue tout de même la présence de podcasts, d’un coin "jeunesse" avec des contenus dédiés et le choix d’avoir sélectionné des artistes variés dans la section "musique".

Bien vu aussi, le top 10 des meilleurs nouveaux restaurants canadiens aux critiques juteuses qui mettent l’eau à la bouche ! Côté wifi, compter 6,50 dollars canadiens (environ 4,30€) pour une heure, 21$ (14€) l’aller simple. 

=> Vol Paris-Montréal en classe économique standard à partir de 587€ A/R.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format