Menu
S'identifier
Transport

Grèves : du répit avec Air France... mais toujours pas avec la SNCF


Publié le : 19.06.2018 I Dernière Mise à jour : 19.06.2018
{ element.images.0.titre }}
Si vos clients voyagent avec Air France entre le 23 et le 26 juin prochains, rassurez-les : le préavis de grève est levé ! I Crédit photo ©JenkoAtaman - stock.adobe.com

Auteur

  • Manon Gayet

C’est une petite satisfaction pour les voyageurs et les professionnels du tourisme : Air France a levé son préavis de grève pour la fin de semaine.

Les agences de voyages et leurs clients vont pouvoir souffler un peu. L’intersyndicale d’Air France a levé hier soir son préavis de grève pour ce week-end (du 23 au 26 juin), à l’exception du Spaf, deuxième syndicat des pilotes. Les organisations syndicales décident de jouer l’apaisement en attendant la nomination du nouveau (ou de la nouvelle) PDG d’Air France-KLM, attendue début juillet. 

En effet, comme précisé par Bertrand Visconti, directeur des ventes agences d’Air France-KLM, lors de la convention 2018 du Cediv, "l’actuelle présidente par intérim, Anne-Marie Couderc, n’a pas le pouvoir de négocier les salaires avec les organisations syndicales" du fait de son statut. Au nom d’Air France, Bertrand Visconti a toutefois présenté ses excuses aux agents de voyages participant au voyage du Cediv en Afrique du Sud, pour les désagréments causés par la grève. Et a indiqué "travailler avec les Entreprises du Voyage à mettre en place des mesures compensatoires." L'objectif? "Indemniser le temps perdu en agences et les dommages vécus."

La grève SNCF n'en finit plus

Le mois de juillet ne sera pas calme pour autant en agences : certains syndicats des cheminots pourraient bien déposer un nouveau préavis de grève pour juillet, malgré l'adoption de la loi sur la réforme ferroviaire. A commencer par la CGT. Cette dernière souhaite poursuivre le mouvement initié début avril au-delà du 28 juin, dernière date de grève prévue à ce jour.

Néanmoins, l’Unsa ferroviaire, deuxième syndicat de la SNCF, a décidé aujourd’hui qu’elle "ne continuerait pas la grève" contre la réforme ferroviaire, votée la semaine dernière par le Parlement. De son côté, la CFDT Cheminots se réunissait aujourd’hui pour statuer sur sa participation (ou non) à la grève cet été. La décision sera connue dans la soirée.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format