Menu
S'identifier
Ferroviaire

La SNCF ouvre ses réservations pour les vacances d'été avec quelques nouveautés


Publié le : 15.05.2020 I Dernière Mise à jour : 15.05.2020
{ element.images.0.titre }}
La SNCF envisage de faire circuler 100% des TGV et Intercités prévus cet été, sous réserve de restrictions gouvernementales. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet (avec AFP)

La SNCF a relancé le 15 mai les réservations des TGV et Intercités pour juillet-août mais ne vend, pour l'instant, qu'une place sur deux dans ses trains.

Top départ pour les réservations de trains pour la saison estivale. Quelques heures seulement après le feu vert du Premier ministre sur le départ en vacances des Français cet été, la SNCF a annoncé jeudi soir la possibilité de réserver, dès le 15 mai, ses billets pour l’ensemble de la France sur la période de juillet-août.

Avec quelques nouveautés cette année en raison de l’épidémie de Covid 19. D’une part, les billets seront échangeables ou remboursables sans frais, au cas où. Edouard Philippe a en effet évoqué "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de l’épidémie. Et d’autre part, pour l’instant, la vente d’un siège sur deux pour respecter les règles de distanciation sociale.

La SNCF envisage de faire circuler 100% des TGV et Intercités prévus cet été, sous réserve de restrictions gouvernementales. Actuellement, 35% des TGV et 25% des Intercités sont en circulation.

La fréquentation des trains sous haute surveillance

"Nous attendons le 2 juin pour connaître les nouvelles règles qui devront s'appliquer pour les conditions sanitaires de circulation dans les trains", a précisé Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. "Aujourd'hui, les Français ont peu préparé leurs voyages. Il reste beaucoup, beaucoup de places", a-t-il souligné.

Pour réguler l’affluence et faire respecter les règles sanitaires, un "PC Voyageurs" installé au Centre national des opérations ferroviaires (Cnof), à Paris, surveille depuis lundi 11 mai la fréquentation des trains et des principales gares en temps réel. 

Il s'appuie notamment sur les relevés envoyés par des "sentinelles" sur les quais, les comptages automatiques des trains les plus modernes et le bornage des téléphones portables des voyageurs en gare, ce qui permet au besoin de mettre en place des filtrages dans certaines gares et de rajouter des trains supplémentaires.

Ces données permettent aussi d'afficher l'affluence dans les trains prévue sur l'application SNCF, une innovation que la compagnie compte garder à l'avenir.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format