Menu
S'identifier
Aérien

Trafic, croissance, nouvelles lignes : le Top 10 des aéroports régionaux en 2019


Publié le : 04.02.2020 I Dernière Mise à jour : 04.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Les 10 premiers aéroports de province ont accueilli plus de de 78 millions de passagers en 2019. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

L'année 2019 est celle de tous les records pour les aéroports de province français ! Ceux de Nice, Lyon, Marseille, Bâle-Mulhouse, Bordeaux, Nantes, Lille et Montpellier affichent des chiffres de trafic passagers jamais vus jusque là ! Tous les détails dans notre classement exclusif des 10 premiers aéroports régionaux français.

1er : Nice Côte d'Azur, 14,5 millions de passagers

L'aéroport de Nice conserve sa place de premier aéroport régional français, avec une nouvelle hausse de 4,7% du trafic passagers. L'aéroport, qui proposait jusqu'à 121 destinations en saison, bat son record de 13,85 millions de passagers établi l'an dernier, enregistrant une croissance continue depuis 10 ans ! Et Nice entend bien poursuivre son développement : l'aéroport table sur 18 millions de passagers en 2023 et 21 millions en 2030.

 

2ème : Lyon-Saint Exupéry, 11,8 millions de passagers

Lyon bat encore son record ! L'aéroport Saint Exupéry affiche une hausse de 6,4% du trafic passagers, à près de 11,8 millions de voyageurs. La croissance apparaît presque identique entre le trafic intérieur, en progression de 6,3%, et le trafic international, en augmentation de 6,6%. Le bon score à l'international doit d'ailleurs beaucoup à l'envolée des destinations marocaines, dont le trafic progresse de 23,4%. A noter également l'impact de l'ouverture du second vol quotidien d'Aeroflot vers Moscou. L'aéroport de Lyon offre aujourd'hui plus de 130 lignes directes.

 

3ème : Marseille-Provence, 10,1 millions de passagers

L'aéroport marseillais reprend sa place de 3ème aéroport régional français, avec une envolée de 8,1% du trafic passagers l'an dernier. Cette croissance est avant tout portée par l'international, en forte hausse de 11,1%. Le trafic international représente désormais 62% de l'activité de la plateforme, qui couvre aujourd'hui 124 destinations. Le gestionnaire insiste également sur le fait que 39 millions d'euros ont été investis en 2019, permettant notamment l'extension du Terminal 2.

 

4ème : Toulouse-Blagnac, 9,8 millions de passagers (estimation)

En raison de l'arrivée d'Eiffage dans l'actionnariat de l'aéroport, aucun chiffre n'est pour l'heure communiqué par l'aéroport. Selon nos estimations, Toulouse-Blagnac devrait toutefois avoir cédé son rang de 3ème aéroport régional français conquis l'an dernier, malgré une année qui devrait s'afficher en progression. Cet hiver, l'aéroport a effectivement inauguré 5 nouvelles liaisons : Tel Aviv, Budapest, Luxembourg, Tanger et Oujda, permettant de porter le nombre de destinations directes à 73. Pour mémoire, Toulouse-Blagnac a totalisé 9,6 millions de passagers en 2018, en hausse de 3,2% par rapport à l'année précédente.

 

5ème : Bâle-Mulhouse, 9 millions de passagers

Nouveau record pour l'EuroAirport ! L'aéroport de Bâle-Mulhouse voit son trafic passagers progresser de 6% par rapport à 2018. Une croissance avant tout tirée par le low-cost. Easyjet enregistre ainsi une progression de 7,5% tandis que sa concurrente hongroise Wizz Air est en hausse de 7,8%. Air France et Lufthansa apparaissent en revanche en baisse, avec un recul du trafic qui atteint 11,3% pour la compagnie nationale et 1,6% pour la compagnie allemande. Des baisses que la direction de l'EuroAirport attribue aux grèves. Au plus fort de l'été, l'aéroport programmait 25 compagnies aériennes et plus de 100 destinations.

 

6ème : Bordeaux-Mérignac, 7,7 millions de passagers

L'aéroport bordelais passe la barre des 7 millions de passagers et signe un nouveau record, avec une croissance de 13,3% par rapport à 2018. La plateforme doit cette accélération à l'ouverture de 39 nouvelles lignes l'an dernier, portant à 113 le nombre de destinations proposées. L'international représente désormais 90% des lignes. Paris reste toujours la première destination de l'aéroport avec 1,2 million de passagers, devant Lyon (environ 580 000 passagers) et Londres-Gatwick (environ 320 000 passagers). Le Royaume-Uni s'impose quant à lui comme le premier pays desservi, avec près de 750 000 passagers, devant l'Espagne (environ 740 000 passagers) et l'Italie (environ 509 000 passagers).

 

7ème : Nantes-Atlantique, 7,2 millions de passagers

Non seulement la plateforme nantaise bat tous ses records mais elle s'impose de loin comme l'aéroport régional français qui enregistre la plus forte progression l'an dernier, avec une croissance de 16,6% par rapport à 2018. L'aéroport géré par Vinci Airports poursuit sur sa lancée, après avoir enregistré une progression de 12,9% de son trafic en 2018. La très belle année 2019 s'explique par l'ouverture d'une base EasyJet au printemps et le lancement de 29 nouvelles lignes, dont Copenhague, Tanger et Tel Aviv.

 

8ème : Beauvais-Tillé, 3,9 millions de passagers

Après avoir renoué avec la croissance en 2018, l'aéroport de Beauvais-Tillé confirme sa bonne orientation avec une progression de 5,2% l'an dernier. Un résultat positif lié à l'arrivée de la compagnie SkyUp, qui propose depuis septembre des vols vers Kiev et Lviv, en Ukraine, mais aussi une série de vols charter mis en place cet été vers Le Caire par FlyEgypt. Ryanair a quant à elle ouvert 3 lignes, vers Sofia, Brindisi et Poznan, tandis que Wizzair a inauguré Varna, en Bulgarie. Au total, 6 compagnies aériennes low-cost desservent près de 60 destinations en Europe et au Maghreb.

 

9ème : Lille-Lesquin, 2,2 millions de passagers

Après avoir passé le cap des 2 millions de passagers en 2018, l'aéroport Lille-Lesquin devrait enregistrer une croissance de près de 9% en 2019. L'aéroport précise que le chiffre de 2,2 millions de passagers est "prévisionnel" et doit être confirmé dans le courant du mois. En attendant, l'année 2019 a été marquée par une évolution importante : le groupe Eiffage et l'aéroport Marseille-Provence ont décroché la concession de service public de la gestion de l'aéroport pour 20 ans. Le nouveau gestionnaire entend doubler le trafic de l'aéroport, passant la barre des 4 millions de passagers d'ici 2039.

 

10ème : Montpellier-Méditerranée, 1,9 million de passagers

Si l'aéroport de Montpellier enregistre la croissance la plus faible de ce Top 10, avec une progression d'environ 3%, il n'en demeure pas moins que la plateforme signe un nouveau record, avec 55 000 passagers supplémentaires. Dans le détail, le trafic intérieur chute de 6,3%, principalement en raison de l'arrêt de la desserte de Nantes par Hop! Air France. La navette vers Orly reste à l'étal tandis que les vols vers Paris-CDG progressent de 17%. Le trafic international apparaît, pour sa part, stable. Le doublement du nombre de vols vers Berlin par Easyjet a notamment compensé l'arrêt des lignes vers Munich et Charleroi.

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format