Menu
S'identifier
Aérien

Thai Airways pourrait (aussi) faire faillite


Publié le : 23.10.2019 I Dernière Mise à jour : 23.10.2019
{ element.images.0.titre }}
La dette totale de Thai Airways International approche les 8 milliards d'euros. I Crédit photo Masakatsu Ukon / Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

La compagnie aérienne nationale thaïlandaise a jusqu'au 12 novembre 2019 pour prouver aux autorités qu'elle peut retrouver le chemin de la rentabilité. La direction multiplie les initiatives.

Le compte à rebours s'égraine implacablement pour Thai Airways… Le 12 octobre dernier, l'aviation civile thaïlandaise a fixé un délai de 30 jours à la compagnie aérienne nationale pour présenter un modèle économique viable permettant le retour aux bénéfices. Thai Airways est effectivement en proie à d'importantes difficultés financières : les pertes de la compagnie et de ses filiales s'élèvent à plus de 190 millions d'euros sur le premier semestre 2019. C'est le double des pertes enregistrées sur le premier semestre 2018. Et la dette totale du groupe approche les 8 milliards d'euros. Selon le ministre thaïlandais des transports, le montant total des pertes pour l'année 2019 pourrait approcher les 300 millions d'euros.

Pour tenter d'inverser la vapeur, la direction de la compagnie a engagé plusieurs actions, à commencer par la vente de 19 appareils qui avaient été retirés du service actif mais dont elle assurait toujours la maintenance. L'achat de 38 nouveaux appareils a également été repoussé et la direction pourrait plutôt opter pour du leasing. La compagnie a également sollicité l'aide de l'État thaïlandais qui lui a accordé un prêt d'environ 900 millions d'euros pour assurer les opérations en 2020.

Bientôt des lignes fermées ?

Mais cela n'est pas encore suffisant. A 15 jours de l'échéance de l'ultimatum, le président de Thai Airways a fait monter la pression hier en affirmant que "le personnel devait s'unir pour franchir les obstacles sinon la compagnie nationale va devoir fermer". "Tout le monde va mourir si le bateau coule", a martelé Sumeth Damrongchaitham. La déclaration du patron de Thai Airways s'accompagne d'une réduction des salaires des cadres de la compagnie, qui emploie environ 20 000 personnes, et de la mise en place d'une politique "zéro stock" pour le catering.
Autre information à suivre : Thai Airways prévoirait la fermeture de 6 lignes en Asie du Sud-Est, et le transfert des opérations à sa filiale low-cost Thai Smile, fondée en 2011.

Selon plusieurs médias locaux, la compagnie nationale ne compte plus desservir Hanoï, Ho Chi Minh Ville, Vientiane, Luang Prabang, Phnom Penh et Yangon, en raison d'une demande trop faible et d'une concurrence trop forte avec les low-costs. Reste que l'information vient de faire l'objet d'un démenti de la part de la compagnie, qui affirme pour l'heure ne vouloir cesser aucun vol.


----------

Choisir une alternative pour vos clients : comment rejoindre la Thaïlande au départ de Paris ?

Alors que Thai Airways tente de sortir la tête de l'eau, plusieurs compagnies aériennes concurrentes sont positionnées sur l'axe Paris-Bangkok. Air France-KLM propose un vol quotidien direct au départ de Roissy-CDG ainsi qu'un vol via Amsterdam, opéré par KLM. Plusieurs autres compagnies desservent Bangkok via leurs hubs : Aeroflot, Austrian Airlines, Finnair, Lufthansa, Turkish Airlines et Swiss mais aussi les compagnies du Golfe, Emirates, Etihad Aiways, Gulf Air, Kuwait Airxways, Oman Air et Qatar Airways, ainsi que les compagnies asiatiques Air China, Air India, Cathay Pacific, China Eastern, Eva Air, Korean Air, Singapore Airlines ou Vietnam Airlines.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format