Menu
S'identifier
Aérien

Sultanat d'Oman : ce que vous devez savoir sur le nouvel aéroport de Mascate


Publié le : 19.12.2018 I Dernière Mise à jour : 19.12.2018
{ element.images.0.titre }}
Le nouvel aéroport de Mascate a été inauguré officiellement en novembre dernier. I Crédit photo OAG

Auteur

  • Aliette de Crozet

Un feu d'artifices - une première dans un aéroport, réclamant l’interruption de tout trafic aérien - inaugurait en grande pompe le 11 novembre dernier le nouvel aéroport international de la capitale omanaise.

1- Il bichonne toutes les classes

"Tout le monde doit se sentir important, c’est pourquoi nous avons réservé des lounges également aux classes éco", explique le CEO d'Oman Aviation Group, Mustafa Al Hinai. Au nombre de dix, ils offrent sofas et fauteuils confortables avec appuie-tête pour se reposer entre les vols. Un spa est également accessible aux passagers de la classe éco dans l’hôtel Aside. Les passagers de la First et de la Business disposent de comptoirs séparés, et de lounges dédiés soit à Oman Air soit aux autres classes, avec spa et masseurs, là encore. Tous les passagers profitent des canapés design, italien et danois, disposés le long de la skyway ponctuée de palmiers. Et ils peuvent prendre des selfies avec Muriah et Saif, deux robots circulant dans la zone duty free.

 

2- Il ambitionne de faire partie des 20 premiers mondiaux

Avant d’entreprendre les travaux, qui ont coûté 5 milliards de dollars, l’équipe de Mustafa Al Hinai a visité une vingtaine de plateformes aéroportuaires. Le but : rejoindre le peloton de tête mondial. Opérationnel depuis le mois de mars, le nouvel aéroport a accueilli en 2018 plus de 16 millions de passagers avec 370 vols par jour et 118 comptoirs de check-in. Il vise 20 millions de passagers l’année prochaine et 70 avions en 2022, au lieu de 55 appareils aujourd’hui. Un plan d’expansion prévoit 56 millions en 2050 grâce à une situation privilégiée entre les continents asiatique, européen et africain : "En 2050, la moyenne d’âge de la population européenne sera de 60 ans, 40 ans en Asie, seule l'Afrique aura une population de moins de 30 ans qui voyagera beaucoup."

 

3- Il est l’outil du développement touristique du Sultanat d'Oman

Ni gigantisme ni modernisme "passe-partout" sur le plan architectural : les 580 000 mètres carrés du terminal reflètent la géographie du Sultanat. Marbre local, zones thématisées aux couleurs du désert, de la nature et de la mer et références aux forteresses des oasis rappellent ses atouts touristiques. L’entité OAG (Oman Aviation Group) a été créée cette année pour lier aviation, tourisme et secteur logistique. Elle comprend Oman Air, les aéroports d’Oman, Oman Aviation Services, les services météo et Muscat Airport City, un nouveau quartier doté d’une zone franche en devenir. Le but : augmenter le trafic de point à point de 30 à 40% — les passagers en transit représentent 70 % du trafic. “Oman doit davantage encore devenir une destination”, dit le ministre du transport et de la communication Ahmed Al Futaisi. L'instrument de ce développement, le transporteur national, Oman Air. La création du nouveau quartier al Mouj avec marina et hôtel Kempinski Muscat Oman, à 10 minutes en voiture de l’aéroport, participe à la vision.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format