Menu
S'identifier
Aérien

La liste des compagnies aériennes qui stoppent ou réduisent leurs vols vers la Chine


Publié le : 29.01.2020 I Dernière Mise à jour : 06.02.2020
{ element.images.0.titre }}
British Airways est la première compagnie aérienne européenne à suspendre ses vols vers la Chine continentale. I Crédit photo Pixabay

Auteur

  • Didier Forray, avec Manon Gayet

Alors que la propagation du nouveau coronavirus se poursuit à travers le monde, les compagnies aériennes suspendent les unes après les autres leurs opérations en Chine. Voici les dernières informations à connaître.

Mis à jour le 6 février à 11h30

 

Les compagnies qui ont suspendu tous leurs vols vers la Chine

Air France

La compagnie tricolore a pris la décision de suspendre toutes ses liaisons au départ et en provenance de la Chine le 30 janvier dernier. Cette suspension devait s'appliquer jusqu'au 9 février, elle s'étend désormais jusqu'au 15 mars prochain. "A compter du 16 mars 2020, en fonction de l'évolution de la situation, Air France et KLM prévoient de reprendre progressivement leurs opérations de/vers Shanghai et Pékin en assurant en alternance un vol quotidien vers chaque destination", explique Air France dans un communiqué diffusé aujourd'hui. Tous les vols entre Paris et Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus, avaient été arrêtés dès le 22 janvier et reprendront le 29 mars 2020.

British Airways

La compagnie aérienne britannique est la première compagnie européenne à avoir annoncé le 28 janvier dernier la suspension de tous ses vols vers la Chine continentale. British Airways dessert notamment Pékin et Shanghai au départ de Londres. À noter que cette suspension ne touche pas (encore) les vols vers Hong Kong.

Lufthansa

Le groupe allemand a annoncé le 30 janvier dernier la suspension de tous ses vols à destination de la Chine jusqu'au 9 février. Cette suspension qui touche toutes les compagnies du groupe, Lufthansa, Swiss et Austrian Airlines a finalement été prolongée jusqu'au 29 février au début du mois.

Air Canada

Après avoir annulé une partie de ses vols vers l'Empire du Milieu, la compagnie canadienne a finalement suspendu l'ensemble de ses opérations jusqu'à fin février inclus. Air Canada assure 33 vols par semaine entre le Canada et la Chine.

Delta Airlines

La compagnie américaine suspend ses vols vers la Chine jusqu'au 30 avril prochain après avoir annoncé diviser par deux le nombre de ses vols à partir du 6 février et jusqu'au 30 avril (soit 21 vols par semaine).

Air Austral

La compagnie a annoncé cet après-midi la suspension de ses vols entre La Réunion et Canton du 8 février au 1er mars 2020. "La compagnie, qui suit de près en lien avec l'ARS [l'Agence régionale de santé, NDLR] l'évolution de la situation, décidera à la mi-février d'une éventuelle reconduction de cette mesure", explique Air Austral dans un communiqué.

KLM

La compagnie néerlandaise et soeur d'Air France a suspendu tous ses vols vers la Chine avec une reprise estimée au 15 mars prochain.

Iberia

Le transporteur espagnol a suspendu jusqu'à nouvel ordre sa desserte de Shanghai, sa seule destination en Chine.

Swiss

La compagnie propriété du groupe Lufthansa a arrêté toutes ses opérations vers et depuis la Chine le 29 janvier dernier. Cette suspension devait prendre fin le 9 février, elle est finalement prolongée jusqu'à la fin du mois.

El Al

La compagnie nationale israélienne a annoncé fin janvier la suspension des vols vers Pékin face à la propagation du nouveau coronavirus en Chine. Cette décision est valable jusqu'au 25 mars prochain inclus. Le vols vers d'autres destinations en Chine se poursuivent comme d'habitude.

Ukraine International Airlines

Tous les vols vers la Chine de la compagnie sont suspendus jusqu'au 28 mars 2020.

Lion Air

La compagnie indonésienne dessert aujourd'hui 15 destinations en Chine, en propre ou via sa filiale Batik Air. Les vols seront suspendus depuis le 1er février.

Ural Airlines

La compagnie russe suspend tous ses vols vers la Chine jusqu'à nouvel ordre. Ural Airlines travaille pour plusieurs grands TO chinois et elle relie notamment la Chine à Paris, via la Russie.

Air Seoul

La low-cost sud-coréenne a suspendu la totalité de ses vols vers la Chine.

Air KBZ, Myanmar Airways International et Myanmar National Airlines

Les trois compagnies birmanes cessent leurs rotations vers la Chine à partir du 1er février.

 

Les compagnies qui ont réduit le nombre de vols vers la Chine

American Airlines

Le groupe états-unien a interrompu ses vols en raison de la "baisse significative de la demande" entre Los Angeles et Shanghai et Los Angeles et Pékin. Cette mesure s'appliquera à partir du 9 février, jusqu'au 27. Les vols de Dallas / Fort Worth pour Pékin et Shanghai sont en revanche maintenus. Des pilotes se sont d'ailleurs plaints, soulignant le risque qu'ils prenaient à continuer de voler vers la Chine.

Cathay Pacific

La compagnie hong-kongaise réduisait "progressivement" le nombre de vols vers ses destinations en Chine continentale... Elle demande désormais à ses 27 000 salariés de prendre des congés sans solde. Le coronavirus a désormais atteint Hong Kong et la compagnie. Cathay Pacific a réduit son programme de vol de 30% sur les vols extérieurs et de 90% vers la Chine continentale jusqu'à la fin mars.

China Eastern Airlines, China Southern Airlines et Eva Air

Les trois compagnies ont revu leurs programmes de vols en annulant plusieurs vols vers la Chine mais continuent de desservir le pays au départ de Paris.

Korean Air

Le transporteur sud-coréen a suspendu ses vols entre Séoul-Incheon et Wuhan du 24 janvier au 27 mars inclus et "suspendra ou réduira la fréquence de certaines de ses routes vers la Chine en raison de la baisse de la demande due au nouveau coronavirus".

Finnair

Après avoir annoncé conserver ses vols vers l'aéroport de Pékin-Capitale, Shanghai, Hong Kong et Guanghzou (mais suspendre ses vols vers Nankin et l'aéroport de Pékin-Daxing), la compagnie finlandaise a finalement décidé de suspendre l'ensemble de ses liaisons jusqu'au 29 février. Pour Guangzhou, la reprise des vols n'est pas attendue avant fin mars.

United Airlines
La compagnie américaine a été l'une des premières à réagir en annonçant l'annulation de 24 vols vers Pékin, Shanghai et Hong Kong entre le 1er et le 8 février. United Airlines a depuis suspendu ses vols vers Pékin, Shanghai et Chengdu jusqu'au 28 mars, mais maintient le vol quotidien entre San Francisco et Hong Kong.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format