Menu
S'identifier
Aérien

Quel avenir pour la compagnie WOW Air ?


Publié le : 26.03.2019 I Dernière Mise à jour : 26.03.2019
{ element.images.0.titre }}
WOW Air a annulé une vingtaine de vols ce matin. I Crédit photo Flickr

Auteur

  • Didier Forray

Icelandair et le fonds d'investissement Indigo Partners ont successivement mis fin aux négociations de reprise de WOW Air. La low-cost islandaise est désormais au pied du mur pour tenter d'éviter la faillite.

WOW Air va-t-elle réussir à se maintenir en vie ? Alors que la low-cost islandaise venait d'annoncer jeudi dernier la reprise des négociations avec Icelandair, après le retrait d'Indigo Partners, cette dernière a finalement jeté l'éponge dimanche…

Un rebondissement qui a un étrange goût de déjà vu : Icelandair avait effectivement signé un accord de reprise le 5 novembre avant de le dénoncer quelques jours plus tard, ouvrant la voie à des négociations avec Indigo Partners. Le fonds d'investissement américain avait à son tour signé un accord de principe fin novembre pour entrer dans le capital de la compagnie, avant de se retirer des tractations jeudi. Rocambolesque !

Le ciel s'obscurcit désormais de façon très inquiétante pour WOW Air, qui n'a pour l'heure aucune autre piste d'investisseur en vue. Pire, le PDG d'Icelandair, Bogi Nils Bogason, s'est laissé aller à une piquante confidence au quotidien islandais Frettabladid en affirmant que "la situation financière et les opérations de WOW Air sont telles que nous ne voyons aucune raison de poursuivre les discussions". Difficile de plus savonner la planche pour d'éventuels investisseurs qui seraient tentés de regarder le dossier…

40 millions de dollars à trouver

WOW Air est donc désormais seule face à son destin. En décembre, la low-cost avait déjà annoncé un plan de restructuration prévoyant notamment de réduire sa flotte de moitié, passant de 20 à 11 Airbus. Quatre A321 ont d'ores et déjà trouvé preneur, permettant de récupérer environ 12 millions de dollars. Loin des 40 millions de dollars encore nécessaires pour poursuivre les opérations, selon les calculs du journal islandais Kjarninn.

Une centaine de salariés ont également été licenciés et le programme de vols a été fortement retouché, avec l'abandon de nombreuses lignes vers les États-Unis ainsi que l'arrêt de la nouvelle ligne entre Reykjavik et New Delhi.

Dans la foulée de l'annonce du retrait d'Icelandair, WOW Air a publié un communiqué annonçant que des négociations avancées sont aujourd'hui en cours avec "une majorité d'actionnaires et de créanciers de la compagnie". Objectif : "parvenir à un accord sur une restructuration volontaire incluant un accord de conversion de la dette actuelle en actions". De nouvelles informations devaient être communiquées hier mais rien n'a encore été annoncé…

En attendant, la compagnie a annulé ce matin une vingtaine de vols. Une décision lourde de conséquences, tant en termes d'image que de manque à gagner.

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format