Menu
S'identifier
Aérien

Gowwiz, l'application française pour lutter contre le jetlag et le manque de sommeil


Publié le : 08.11.2021 I Dernière Mise à jour : 08.11.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

La start-up Gowwiz a développé une application dédiée l'aide du CHU et du centre de sommeil de Brest pour permettre de récupérer jusqu’à 4 heures de décalage horaire par jour après un long voyage intercontinental.

Une exposition à la lumière adaptée à chaque utilisateur : voilà, en substance, l'idée de Gowwiz, une application française qui s'adresse à tous les voyageurs fatigués par le décalage horaire après un vol long-courrier. « En appliquant notre programme, il est possible de récupérer jusqu’à 4 heures de décalage par jour ! », affirme Annick Le Bihan, fondatrice de cette appli développée dans l'Hexagone. C'est en Bretagne, plus précisément, que Gowwiz voit le jour. C’est en effet en se basant sur la science de la chronobiologie que l'application a pu être développée, avec l'aide du CHU et du centre du sommeil de Brest. Concrètement, c'est un algorithme qui a été mis au point. Celui-ci va générer un programme d’exposition à la lumière intégralement personnalisé pour chaque voyageur.

Sécrétion de la mélatonine

L'exposition à la lumière va agir sur la sécrétion de mélatonine, l'hormone du sommeil, et permettre de retrouver un cycle d’alternance veille / sommeil (appelé le cycle circadien) en phase avec le lieu d'arrivée et d'atterrissage de l'avion. Concrètement, il suffit de saisir quelques données comme les heures de coucher et de lever, ou encore la qualité du sommeil. Gowwiz intègre ensuite les habitudes de sommeil de la personne et du décalage horaire attendu. A partir de ces informations, le programme généré par l’algorithme propose automatiquement des heures d’exposition à la lumière, de sommeil et de lever.

Et les premiers résultats semblent convaincants. Plusieurs clients partagent leurs expériences positives avec Gowwiz, et les professionnels sont eux aussi unanimes. « D'un point de vue médical, nous connaissons les grands concepts de conseils à donner aux voyageurs pour éviter les signes du décalage horaire », explique le Docteur Le Cadet, expert au centre du sommeil de Brest. « Mais à ce jour, il n'existe pas de programme précisant les heures des contre-mesures à appliquer en fonction du sommeil de chacun et du voyage réalisé. L'idée est alors née d'une collaboration avec Gowwiz et le centre du sommeil pour créer un algorithme proposant, via une application mobile, les mesures pour éviter cette désynchronisation. »

www.gowwiz.com

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format