Menu
S'identifier
Aérien

Corsair sous le contrôle d’INTRO Aviation : ce qui va changer


Publié le : 19.03.2019 I Dernière Mise à jour : 19.03.2019
{ element.images.0.titre }}
Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair International, et Peter Oncken, Managing Director d'INTRO Aviation, 
ce matin à Paris. I Crédit photo

Auteur

  • Céline Perronnet

Après 17 années sous la coupe du groupe TUI, Corsair change d’actionnaire majoritaire. Une nouvelle page se tourne pour la compagnie aérienne qui devrait connaître un fort développement.

« Corsair bascule dans un monde nouveau avec ce changement d’actionnaire majoritaire ». C’est par ces mots que Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair International, a débuté ce matin l’annonce officielle de l’entrée au capital d’INTRO Aviation à hauteur de 53%. TUI garde néanmoins une participation à hauteur de 27% et les salariés de 20%. INTRO Aviation a déjà conclu un pré-accord avec TUI pour que lui soit cédée sa part dans 3 ans.

« Corsair fait à peine 2% du chiffre d’affaires de TUI France. Les deux entités évoluent de façon autonome et pour TUI, Corsair a toujours été un asset non stratégique », a rappelé Pascal de Izaguirre, qui garde la direction de la compagnie et sera épaulé pendant un an par Helmut Weixler, COO de Qatar Airways.

Il a tenu à souligner le côté « exceptionnel » de la place accordée aux salariés. « Cela va favoriser l’adhésion et l’engagement des équipes », estime-t-il. De plus, le projet de cession a reçu un avis favorable du comité d’entreprise, ce qui est « extrêmement rare », selon lui. Le fait qu’INTRO Aviation se soit engagée à ne procéder à aucune réduction d’effectifs ni de salaires pendant 24 mois a, sans aucun doute, dû rassurer les membres du CE, qui ont également été séduits par le projet d’entreprise, qui prévoit une rapide montée en puissance de la compagnie, tout en conservant la marque et le positionnement tri-classe.

Problème n°1 : la flotte

« Nous avons commencé à nous intéresser à Corsair il y a 4 ans car la compagnie a une position très spécifique et représente une belle opportunité pour des développements futurs », a indiqué Peter Oncken, DG d’INTRO Aviation. Selon lui, « les changements nécessaires sont clairs et le problème principal se situe au niveau de la flotte ».

Corsair compte actuellement sept appareils et « ça ne peut pas durer », estime-t-il. Le patron d’INTRO Aviation veut atteindre une flotte de 13 Airbus d’ici 5 ans. Une première commande de 3 A330-900 NEO a été passée le 15 mars pour une arrivée dans la flotte entre septembre 2020 et début 2021. Les nouveaux avions disposeront de 20 sièges en classe Business et de 21 sièges en Premium Eco pour attirer davantage la clientèle affaires.

Les 3 Boeing 747 sont donc amenés à « sortir le plus vite possible de la flotte pour arriver à une mono-flotte qui va nous permettre de réaliser des réductions de coûts et des synergies considérables », souligne Pascal de Izaguirre.

Ouverture de nouvelles lignes

Corsair est, par ailleurs, dans une situation « très saine » et n’a « aucun endettement ». La compagnie a bénéficié d’une recapitalisation de 35 millions d’euros opérée par le groupe TUI il y a peu de temps.

De nouvelles lignes vont également voir le jour à commencer par Miami le 10 juin. L’axe Paris-Montréal va, de plus, être renforcé avec une desserte toute l’année à compter de l’hiver prochain et l’objectif de passer rapidement en quotidien. Les Antilles et La Réunion, qui sont « deux piliers fondamentaux », vont, à terme, être renforcés. Peter Oncken n’exclut pas non plus un développement sur Roissy-CDG.

Corsair, qui compte 1 200 collaborateurs, a réalisé lors de son dernier exercice (2017-18) un chiffre d’affaires de 470 millions d’euros et fait voyager 1,2 million de passagers. Une perte « explicable par un choc avion qui nous a coûté 6 millions d’euros et par des irrégularités d’exploitation », a néanmoins été enregistrée sur ce même exercice.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format