Menu
S'identifier
Aérien

Après Air France, Corsair déploie à son tour le pass sanitaire ICC AOKpass 


Publié le : 08.03.2021 I Dernière Mise à jour : 08.03.2021
{ element.images.0.titre }}
Corsair testera l'application ICC AOKpass à partir de la troisième semaine du mois de mars.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

La compagnie aérienne Corsair a annoncé, il y a quelques jours, le déploiement prochain de la solution ICC AOKpass sur ses vols entre Paris et les Outre-Mer.  

Ce dispositif va-t-il rapidement devenir la norme ? La compagnie aérienne Corsair a annoncé la semaine dernière rejoindre le projet d’expérimentation à grande échelle de l’application ICC AOKpass. Un certificat digital sanitaire permettant aux passagers de stocker et certifier le résultat de leur test PCR, pour une vérification à l’aéroport par les autorités compétentes. 

« Grâce à l'application, les passagers voyageant de Paris à Pointe-à-Pitre (PTP), Fort de France (FDF), La Réunion (RUN) et Mayotte (DZA) pourront désormais authentifier en toute sécurité les résultats de leurs tests COVID-19 auprès de leur compagnie aérienne, tout en conservant la confidentialité de leurs données de santé personnelles. Le pilote commencera la troisième semaine du mois de mars 2021 », annonce Corsair. 

Pour les plus inquiets quant au respect de leurs données personnelles, la compagnie rappelle en effet que l'application ICC AOKpass s'appuie sur la technologie blockchain, spécialisée dans le stockage décentralisé et incorruptible. « Une technologie permet d’attester la validité des tests et leur conformité au regard des réglementations gouvernementales », précise-t-elle par ailleurs. 

Un test vers les Antilles avec Air France 

Air France a elle aussi annoncé en février le lancement du programme sur ses liaisons entre la France et les Antilles. Le test, prévu pour une durée de quatre semaines, débutera le 11 mars 2021 sur tous les vols Air France au départ de Paris-CDG vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique). Mais pas d'obligation pour les passagers. La compagnie précise en effet qu'il s’effectuera uniquement sur la base du volontariat.  

Ce sont aujourd'hui près de 130 aéroports dans 18 pays qui se disent prêts à déployer ces tests avec l’appui des compagnies aériennes volontaires, selon Corsair. Des chiffres qui pourraient rapidement augmenter. 
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format