Menu
S'identifier
Aérien

Air France : appel à une grève massive les 3, 4, 7 et 8 mai


Publié le : 26.04.2018 I Dernière Mise à jour : 26.04.2018
{ element.images.0.titre }}
Le mouvement de grève aura lieu les 3, 4, 7 et 8 mai. I Crédit photo Air France

Auteur

  • Céline Perronnet (avec AFP)

L'intersyndicale d'Air France au complet a appelé jeudi à de nouvelles journées de grève pour les salaires, rejoignant les syndicats de pilotes qui ont fait la même annonce la veille.

C’est reparti pour un tour. L'intersyndicale d'Air France a appelé ce matin à un mouvement de grève sur quatre jours les 3, 4, 7 et 8 mai, donc en plein pont. Elle suit le mouvement initié hier par trois syndicats de  pilotes qui ont déposé un préavis de grève pour ces mêmes jours afin de peser dans les négociations pour les salaires.

"Il faut continuer à mettre du poids sur nos revendications salariales", ont affirmé le SNPL, le Spaf et Alter dans un communiqué, assurant que l'objectif est de "signer un accord raisonnable pour tout le monde".

L'annonce de ces nouvelles journées de mobilisation, après déjà 11 jours de grève, à l'appel de syndicats de tous métiers, pilotes, stewards et hôtesses de l'air, personnels au sol, intervient au moment du lancement d'une consultation ouverte des salariés de la compagnie aérienne sur les propositions salariales de la direction.

"Les dirigeants leurrent les salariés sur les conséquences de la consultation" qui sera close le 4 mai à 18h car "pour sortir d'un conflit, il faut se mettre d'accord, donc il faut négocier", ont indiqué les
organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD).

Une hausse générale de 2,1% en 2018

Même si le "oui" l'emporte, la direction d'Air France devra obtenir la signature d'une majorité de syndicats pour pouvoir appliquer l'accord pluriannuel proposé.

Celui-ci prévoit une hausse générale des salaires de 2% en 2018, puis 5% supplémentaires sur la période 2019-2021, en fonction des résultats de l'entreprise. Des augmentations individuelles pour le personnel au sol sont aussi prévues.

L'intersyndicale réclame, de son côté, une augmentation de 5,1% dès cette année pour compenser la perte de pouvoir d'achat subie, selon elle, depuis la dernière augmentation générale en 2011.
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format