Menu
S'identifier
Tendances

"Y-a-t-il trop de touristes dans le monde ?" : ce qu'il faut retenir de l'émission sur France Inter


Publié le : 20.02.2020 I Dernière Mise à jour : 20.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Des villes comme Barcelone et Venise sont, elles aussi, durement touchées par le surtourisme. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, était l'invité mercredi soir de l'émission sur France Inter « Le téléphone sonne » pour débattre des effets du tourisme de masse sur les destinations.

Ça débat ! L'émission quotidienne « Le Téléphone sonne » de France Inter, s'intéressait mercredi soir au tourisme et a ses effets dans le monde. Pour aborder ce sujet, le journaliste Pierre Weil recevait Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, Josette Sicsic, directrice et rédactrice en chef du magazine Touriscopie, et Thomas Daum, professeur de géographie et coauteur du livre « Du voyage rêvé au tourisme de masse ».

La question était précise : comment éviter les effets du tourisme de masse ? Face aux interventions des auditeurs et internautes, les professionnels ont pu revenir sur les différents problèmes que pose le surtourisme, notamment en France.

« Fixer un cap à 100 millions de touristes en France était une erreur. En revanche, ce qui importe pour l'économie, c'est la recette touristique. Et la France est très en retard sur ce domaine, en étant 4e au niveau mondial. Il faudrait que les touristes restent plus longtemps, dépensent un petit peu et soient mieux répartis sur le territoire. Ça, c'est une politique touristique », explique Jean-Pierre Mas.

Car beaucoup de touristes se concentrent sur peu de sites. Pour Paris, cela se résume principalement au « triangle » Tour Eiffel-Louvres-Versailles, selon Josette Sicsic. Mais la capitale n'est pas la seule impactée par le tourisme de masse. Des villes comme Barcelone et Venise sont elles aussi durement touchées par ses effets négatifs : désertion des locaux, pollution...

« Le tourisme bashing, il y en a marre ! »

Faut-il alors lutter contre le touriste ? Pas si sûr. « On est conscient de ces problèmes, et il faut arrêter de caricaturer en disant que le touriste est un affreux bonhomme qui arrive et qui saccage tout. Nous n'en sommes pas encore là. Il y a plein de gens qui réfléchissent au sujet et qui réfléchissent bien (…) Le tourisme bashing, il y en a marre ! », s'insurge la rédactrice en chef de Touriscopie. 

Un avis également partagé par Thomas Daum. « Le droit au voyage est un droit ressenti comme tel par un certain nombre de touristes. Voyager devient un droit et le limiter sera très difficile. C'est aussi un marqueur social pour des pays en développement », explique-t-il.

Loin de s'attarder seulement sur les effets négatifs du tourisme, les professionnels préfèrent en effet mettre en avant ses bienfaits. « Le tourisme de masse, c'est permettre à tout le monde de voyager et je crois que c'est un grand progrès. Cela a permis aux gens de mieux se connaître, de mieux se tolérer. Et je crois que s'il y a moins de guerres dans le monde qu'il y a 50 ans, c'est peut-être en partie grâce au tourisme », estime Jean-Pierre Mas. 

Sortir des sentiers battus

Reste toutefois à trouver des solutions pour limiter ses effets. Il faut « une volonté politique de régulation des flux touristiques », ajoute le président des Entreprises du Voyage. Régulation, mais aussi éducation. Des touristes d'abord, pour mieux se comporter, et des habitants et destinations, pour mieux les accueillir. 

Plusieurs autres pistes ont également été évoquées comme le développement de séjours hors des sentiers battus et le déplacement des touristes vers des régions moins connues. Un travail qui peut notamment passer par les réseaux sociaux, les destinations étant de plus en plus nombreuses à chercher à attirer les voyageurs en communiquant notamment sur Instagram et Facebook.

Pour (ré)écouter l'émission, cliquez sur ce lien.   

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format