Menu
S'identifier
Technologie

Les marques du tourisme ont une carte à jouer sur Instagram


Publié le : 05.03.2014 I Dernière Mise à jour : 05.03.2014
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Pour 45% des utilisateurs français d'Instagram, les entreprises touristiques sont les plus légitimes sur le réseau social.

Créée en 2010, Instragram n’a pas l’ancienneté du géant Facebook mais affiche un dynamisme à faire pâlir d’envie d’autres réseaux sociaux : plus de 150 millions d’utilisateurs, 55 millions de photos uploadées chaque jour et plus de 1,3 milliard de likes quotidiens.

En France, 58% de ses utilisateurs ont déjà eu envie d’acheter un produit vu sur une publication d’un de leurs “amis” sur Instagram, et 47% se sont déjà rendus à un endroit après avoir vu une photo publiée par un de leurs amis. Ces deux enseignements tirés d’une étude réalisée par l’agence de communication digitale Kindai montrent que les entreprises du tourisme ont tout intérêt à miser sur Instagram. Et à écouter les 45% d’utilisateurs français estimant que les marques tourisme sont les plus légitimes sur ce réseau social !

Selon les sondés, les autres secteurs d’activités les plus attractifs sur Instagram sont l’image et le son (photo, vidéo) pour 36% d’entre eux, la mode pour 37%, la culture (cinéma, jeux vidéo, exposition) pour 31% et le secteur déco et design pour 30%.

Remplacer la pub par de l'intéraction

Si les entreprises du tourisme ont une carte à jouer sur le réseau, elle doivent communiquer avec intelligence. En effet, l’agence Kindi considère que "les possibilités de collaboration entre influenceurs et marques sont nombreuses mais doivent s’inscrire dans une véritable démarche de compréhension des attentes, besoins et usages de chacun".

L’agence enfonce le clou : "Aujourd’hui, 68% des utilisateurs français restent hostiles à l’arrivée de la publicité sur Instagram, les synergies possibles entre les contenus produits par les marques et ces nouveaux influenceurs permettent d’offrir des contenus riches à fort potentiel d’interaction et de contourner la réticence du public français pour un modèle média peu adapté au réseau social".

En combinant visuels incitant au voyage et interactions avec les utilisateurs du réseau, les marques pourraient donc s’offrir une belle visibilité grâce à ce réseau social.

F.B.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format