Menu
S'identifier
Technologie

Le Chinois Ctrip rachète Skyscanner pour 1,7 Md€


Publié le : 24.11.2016 I Dernière Mise à jour : 24.11.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Avec le rachat de l'Européen Skyscanner, le Chinois Ctrip veut "parfaire son positionnement au niveau mondial".

La plus grande agence de voyage en ligne chinoise se porte acquéreur du comparateur de vols britannique.

Nouvelle étape de la concentration entre grandes plates-formes du tourisme mondial, Ctrip va racheter le site internet de comparateurs de vols Skyscanner pour un montant de 1,7 milliard d'euros, ont annoncé les deux entreprises.

La plus grande agence de voyage en ligne chinoise paiera environ 1,4 milliard de livres (1,7 Md€ environ) principalement en numéraire pour acquérir la compagnie basée à Edimbourg, ont indiqué les deux firmes dans des communiqués séparés diffusés hier soir.

Ctrip, coté au Nasdaq et en partie contrôlé par le géant chinois de l'internet Baidu, permet à ses utilisateurs de réserver en ligne des vols, des billets de train ou encore des nuits d'hôtel. Le géant online a généré l'an passé un volume des ventes de 350 milliards de yuans (48 milliards de dollars), indique-t-il sur son site internet.

"Ctrip est l'indiscutable numéro un du marché en Chine et une entreprise dont nous pouvons beaucoup apprendre", a jugé le PDG de Skyscanner, Gareth Williams, dans un communiqué. L'acquisition par Ctrip permet à Skyscanner de "se rapprocher un peu plus de notre objectif de rendre la recherche de voyages aussi simple que possible", a-t-il ajouté.

Skyscanner devrait conserver son indépendance opérationnelle et sa direction

Skyscanner propose des services similaires à Ctrip et compte 60 millions d'utilisateurs actifs par mois, principalement en Europe.

"Cette acquisition va renforcer les moteurs de croissance à long terme pour les deux entreprises. Skyscanner va parfaire notre positionnement au niveau mondial", a indiqué Liang Jianzhang, cofondateur et président exécutif de Ctrip.

Skyscanner conservera son indépendance opérationnelle et sa direction actuelle, selon les communiqués.

Ctrip, basé à Shanghai, a fusionné en 2015 avec un autre important voyagiste en ligne chinois, Qunar, donnant naissance au leader du secteur.

La transaction avec Skyscanner, déjà approuvée par les conseils d'administration des deux entreprises, est encore soumise à l'agrément des régulateurs et sa clôture est envisagée pour la fin de l'année.

Avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format