Menu
S'identifier
Technologie

Amadeus s'allie à Orchestra pour proposer une solution unique aux TO


Publié le : 16.12.2015 I Dernière Mise à jour : 16.12.2015
{ element.images.0.titre }}
Christian Sabbagh, président d'Orchestra, Georges Rudas, Pdg d'Amadeus et Jamel Chandoul, DG de Gestour, hier soir à Lyon. I Crédit photo ©SJ

Cette solution technologique intégrée doit faciliter les possibilités pour les TO de produire, d'accéder à des contenus externes et de se distribuer sur les différents canaux.

Lors du 7ème Forum du Seto qui se tient depuis hier à Lyon, Georges Rudas, Pdg France d'Amadeus a annoncé la création d'un partenariat commercial et technologique avec Orchestra. Amadeus, sa filiale Gestour, et Orchestra vont ainsi travailler ensemble pour développer et distribuer ensemble auprès des voyagistes une solution intégrée pour produire, accéder à du contenu externe et distribuer les forfaits des TO. Celle-ci sera commercialisée de concert et plus particulièrement par les équipes d'Amadeus.

"Nous avons décidé de ne pas partir seul sur ce projet mais de s'associer avec une société qui est leader dans la distribution de packages, a justifié Georges Rudas. Cette solution sera capable à la fois de résoudre la question de la production et de la distribution".

Ce système reposera dans son architecture sur Amadeus Smart Tour Suites, une solution technologique qui a été récemment créée et mise en place au sein du voyagiste Solea Vacances. Il s'inspire aussi de ce que Amadeus a réalisé dans l'aérien avec une suite de solutions qui gèrent les inventaires et la tarification, permet de faire du dynamique packaging, de commercialiser les produits en BtoB et BtoC, etc.

Un gain de temps et d'énergie

Amadeus apporte notamment le nouveau système d'inventaire de Gestour qui comprend le lien GDS et le cache aérien afin de produire plus facilement des forfaits dynamiques.

"Aujourd'hui, un TO perd beaucoup d'énergie à se connecter à Orchestra pour envoyer ses produits aux distributeurs, à se connecter pour avoir du contenu externe, à faire un site BtoB et/ou BtoC. Et donc à travailler sur des questions informatiques qui ne sont pas son métier. Cette solution permettra donc aux tour-opérateurs de se focaliser sur leur métier de façon productive", a complèté Christian Sabbagh, le président d'Orchestra.

Et Georges Rudas de conclure : "Les voyagistes vont pouvoir sous-traiter cette question IT qui représente de lourds investissements quand celle-ci est réalisée sur-mesure et de bénéficier d'une mutualisation des développements car tous les TO ont des besoins similaires de produire et de se distribuer".

S.J.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format