Menu
S'identifier
Production

Saison d’été : pourquoi ça aurait pu être pire


Publié le : 01.10.2019 I Dernière Mise à jour : 01.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Dans un contexte social perturbé, les voyagistes ont réussi à stabiliser leur activité par rapport à un été 2018 record, grâce notamment aux belles performances de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Pascale Filliâtre

Dans un contexte social perturbé, les voyagistes ont réussi à stabiliser leur activité par rapport à un été 2018 record, grâce notamment aux belles performances de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient.

Il reste à peine un mois à tirer avant la fin de la saison estivale le 31 octobre prochain et il promet d’être tendu entre la faillite de XL Airways et le dépôt de bilan de Thomas Cook France. Pour de nombreux TO, ces deux défaillances vont amputer leur trésorerie et avoir de sérieuses conséquences sur la rentabilité de l’exercice.

Bien qu’inquiet, René-Marc Chikli, président du syndicat des entreprises du Tour-operating (Seto) était donc assez satisfait d’annoncer ce 1er octobre, lors de la présentation partielle des résultats de l’été (pour la période 1er mai-31 août), le maintien d’un chiffre d’affaires stable avec une recette unitaire en hausse et cela « malgré les difficultés liées au contexte social de fin et début d’année ».

L’impact des gilets jaunes

Après un été 2018 record et un exercice 2018 exceptionnel, affichant la meilleure croissance de la décennie, la situation politique en France et le mouvement des gilets jaunes sont venus « inverser la tendance », constate le Seto. « Dans ce contexte, la stabilité des résultats estivaux relèvent de la performance. »

Au cours de la période 1er mai-31 août 2019 (représentant 75% des ventes de l’été), les tour-opérateurs membres du syndicat ont enregistré un chiffre d’affaires de 1 905 millions d'euros, quasiment stable (-0,3%) avec une recette unitaire moyenne de 1 063 €, en augmentation de +2,2%. Ils ont fait voyager 1 792 219 clients (-2,4%) en voyages à forfait dont 1 307 444 clients en moyen-courrier (-4,2%) générant un chiffre d’affaires de 1 251 M€ (-1,3%) et une recette unitaire de 957 € (+3,0%).

La Tunisie au top

« Les résultats ont été contrastés suivant les axes », relève René-Marc Chikli. En moyen-courrier, la zone Afrique du Nord/Moyen-Orient a poursuivi sa reprise au détriment de l’Europe du Sud dont la plupart des destinations sont en repli. La croissance a été portée principalement par la Tunisie (+14%) en cinquième position du Top 10 moyen-courrier et par la Turquie (+47%) en neuvième position qui confirme sa reprise entamée depuis un an.

A contrario, les îles grecques (première destination de la zone) et la Grèce continentale (deuxième destination), cumulant à elles deux 23% du trafic moyen-courrier, s’affichent en retrait de respectivement -5% et -2%, de même que les Canaries (3ème destination) à -19% et les Baléares (-8%).

L’Asie à la peine

En long-courrier, l’Amérique du Nord et l’océan Indien ont tiré les ventes alors que l’Asie a été à la peine. La Thaïlande, concurrencée par la reprise des destinations balnéaires moyen-courrier historiques, est à -19%, le Vietnam à -27% et l’Indonésie à -13%. Les Etats-Unis (première destination de la zone) ont eux maintenu leur dynamique de croissance (+1%), de même que le Canada (+6%) et le Mexique (+4%).

L’océan Indien affiche également de belles performances avec l’île Maurice à +27% et les Maldives à +38% tandis que les Caraïbes ont marqué le pas et notamment les Antilles françaises (-6%) et Cuba (-17%). Au global, les TO ont fait voyager 206 985 clients (-0,9%) en long-courrier, avec un chiffre d’affaires de 510 M€ (+1,0%) et une recette unitaire de 2 465 € (+1,8%).

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format