Menu
S'identifier
Production

Raouf Benslimane (Ôvoyages/Thalasso N°1) : « Ce 3e confinement est une bonne mauvaise nouvelle ! »


Publié le : 19.03.2021 I Dernière Mise à jour : 19.03.2021
{ element.images.0.titre }}
Raouf Benslimane, président d'Ôvoyages/Thalasso N°1.  I Crédit photo ©DR

Auteur

  • La rédaction

Quelques heures après l'annonce d'un nouveau confinement pour 16 départements - ces derniers représentant à eux seuls un tiers des Français - le président d'Ôvoyages/Thalasso N°1, Raouf Benslimane, partage son sentiment personnel sur Tour Hebdo. 

« C'est une bonne mauvaise nouvelle !

Pourquoi ?

Une visibilité faussement négative et une visibilité positive. 

Au regard de notre activité depuis 1 an, nous passons la quasi-exclusivité de notre temps à gérer des problèmes d'annulations, de reports, de contre-propositions, de SAV et de réclamations de toutes sortes. 

Cette décision a le mérite de tirer le rideau de façon claire en donnant ainsi une sorte de visibilité négative, qui consiste à dire clairement ”On arrête toute activité commerciale” plutôt que de donner l'illusion d'une activité ouverte, alors qu'elle n'est, en réalité, ouverte qu'à la gestion des problèmes.

Très concrètement, sans cette décision, nous aurions été confrontés à de lourdes responsabilités sur les départs de Pâques du fait de notre totale dépendance :
- D'une par, aux hôtels, qui vous informent qu'ils sont ouverts et qui informent à nouveau à la dernière minute qu'ils sont fermés du fait de l'absence des marchés allemands et britanniques... et que, pour eux, même avec vos 100 clients par semaine, ça ne pèse plus rien dans la rentabilité de leur exploitation.
- D'autre part, aux compagnies aériennes, qui elles aussi annulent leur plan de vol sans vous prévenir, comme cela se passe depuis le début de la pandémie.

La conséquence de tout ça, c'est de se retrouver dans des situations totalement ingérables où vous, en professionnels aguerris, pensez avoir parfaitement planifié les choses, pour au final essuyer des critiques de vos clients informés des changements de dernière minute.

Donc oui, c'est quelque part un moindre mal de n'avoir pas à gérer des départs dans ces conditions, même si ce troisième confinement déclenche des annulations sur les réservations et à nouveau des reports de reports et qu'on nage donc, toujours, dans la gestion des problèmes. Mais à un moment, il vaut mieux se couper un doigt que tout le bras, même si ce dernier est déjà coupé depuis longtemps.

Par contre, vu le timing et l'environnement médical et sanitaire de cette décision, il faut y voir une vraie possibilité de solution de sortie de crise. Nous allons avoir 30 jours pour faire baisser la tension dans les hôpitaux, organiser et planifier la vaccination du plus grand nombre. Je pense que cela peut donner davantage de visibilité et d'espoir aux Français et à toute notre industrie.

Je suis convaincu, même si je peux me tromper, qu'à la sortie de ce 3e confinement, avec la frustration qu'il aura ajouté à l'envie de partir et la faim de voyager que ressentent les Français, nous allons avoir un vrai effet de levier et de rattrapage pour les vacances d'été.

Mais il ne faut pas se leurrer. Si tout aura tendance à s'organiser et à aller dans le bon sens à l'intérieur de Schengen, ce sera plus compliqué et plus long en dehors de Schengen. À l'exception de certaines destinations africaines et de destinations proches et chères aux Français, telles que la Tunisie ou le Maroc, qui entretiennent par ailleurs d'excellentes relations diplomatiques avec la France et ont donc l'habitude de s'entendre sur les protocoles bilatéraux, qu'ils soient d'ordre sanitaires ou, comme on l'a déjà vu, sécuritaires. J'ai moi-même un deplacement encadré par les autorités marocaines dans les prochains jours, car il faut bien anticiper l'avenir et c'est ce que nous faisons ensemble avec le Maroc.

Quelque soit la date de reprise et les freins à l'exercice de notre activité, nous n'avons pas d'autre choix que de rester dans l'action pour pouvoir repartir le Jour J. » 

Raouf Benslimane 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format