Menu
S'identifier
Production

Les 4 atouts de Jet tours pour cet hiver


Publié le : 11.09.2019 I Dernière Mise à jour : 12.09.2019
{ element.images.0.titre }}
L’équipe du TO maison de Thomas Cook France prête pour la saison hivernale. I Crédit photo Manon Gayet

Auteur

  • Manon Gayet

Lors d’une conférence organisée au Club Jet tours Ostria, en Crète, l’équipe du TO maison de Thomas Cook France s’est montrée offensive en vue de la saison hivernale. Tour d’horizon des arguments de Jet tours pour convaincre les agences et contenter ses clients.

1/ L’arrivée du nouveau site BtoB

Il était (très) attendu depuis plusieurs années, il est enfin opérationnel. Le nouveau site pro de Jet tours est en ligne depuis une quinzaine de jours maintenant. « Il a un vrai rôle facilitateur pour les agents de voyages et il va décharger les call centers », assure Louisa Rouar, directrice commerciale de Jet tours. Grâce à une interface optimisée, la plate-forme va faire gagner du temps aux agences de voyages, selon la direction du voyagiste. « Il affiche les tarifs les plus frais en temps réel, propose des alternatives de vols et de dates et recherche toujours la meilleure offre », complète Nicolas Delord, président de Thomas Cook France. A noter toutefois, ce nouveau site de Jet tours Pro ne permet que des recherches portant sur des séjours en moyen et en long-courrier. « Mais une nouvelle version enrichie arrive dès novembre avec d’autres fonctionnalités et les circuits seront ajoutés dans moins de six mois », précise Louisa Rouar.

2/ Le lancement officiel des Club Jet tours Confidentiel

Le voyagiste l’a présenté discrètement au début de l’été. Une nouvelle ligne de produits club vient compléter l’offre de Jet tours dès cet hiver, sous l’appellation Club Jet tours Confidentiel. « Les clients y retrouveront toutes les forces du club Jet tours classique : la francophonie, une formule club tout inclus généreuse, des événements exclusifs…, auxquelles nous ajoutons un choix d’adresses raffinées et élégantes, une ouverture sur la culture locale et une expérience de conciergerie », énumère Stéphan Roiena, directeur des clubs chez Thomas Cook France. Pas de mini-club comme dans les clubs Jet tours classiques mais les familles pourront bénéficier des structures pour les petits existantes dans l’hôtel. Pour inaugurer ce nouveau concept, Jet tours prévoit 6 destinations cet hiver : les Maldives, Dubaï (Ras El Khaima), la Tanzanie, la Thaïlande , la Colombie et l’Égypte (en version bateau). Bali rejoindra la liste à l’été 2020. Au total, le TO opérera 27 clubs cet hiver.

3/ Une production étoffée sur l’Égypte, l’Asie et l’île Maurice

Jet tours a aussi décidé d’être offensif sur deux destinations, l’Egypte et l’île Maurice. La première parce que la demande sur le marché français repart, la deuxième parce qu’elle est à la peine et que le voyagiste souffre de la sortie de sa production des huit établissements Beachcomber hôtels & resorts, qu’il ne peut plus commercialiser. Pour le pays des pharaons, le TO prévoit un stock de 3 500 à 4 000 sièges cet hiver avec deux bateaux à l’arrivée : le MS Torramar, au charme victorien si cher à l’écrivaine Agatha Christie, doté de 20 cabines et transformé en Club Jet tours Confidentiel, et le Sentido Semiramis III, accueillant 70 cabines à la décoration beaucoup plus contemporaine. Côté île Maurice, le TO sort l’artillerie lourde avec l’inauguration d’un nouveau club Jet tours, le Sealife, situé au nord de l’île. « On veut vraiment monter le niveau sur [l’île] Maurice avec ce club entièrement rénové, très design, lifestyle », souligne Gonzague de Gélis, directeur de la production de Jet tours. Le groupe Thomas Cook prend ainsi 80 chambres sur les 84 de l’hôtel, laissant à Jet tours une capacité d’adaptation en fonction de la demande.
Enfin, l’Asie revient aussi en force avec l’édition d’une brochure hors série de 128 pages « pour réaffirmer la position de spécialiste de l’Asie ». 20 destinations sont ainsi mises en catalogue.

4/ Des circuits toujours plus personnalisés

« Nous avons travaillé sur deux axes : accentuer nos rendez-vous confidentiels, qui consistent à emmener nos clients dans des lieux peu fréquentés, hors des sentiers battus, comme les coulisses de l’opéra de Sydney, et renforcer aussi les moments de partage où l’on favorise les relations humaines comme la rencontre de communautés de femmes au Pérou », explique d’entrée Jean-Emmanuel Chometon, directeur du tour-opérating de Thomas Cook France.

Une offre circuits enrichie aussi grâce à l’outil maison du groupe Thomas Cook qui permet de multiplier les possibilités pour coller aux attentes de leurs clients : stop-over dans les hubs d’Abu Dhabi, Dubaï, Hong Kong et Singapour, choix de la compagnie et de la classe, extensions… A noter aussi, l’arrivée du Nicaragua, de la Malaisie et du Népal dans la production circuits.

 

-------------------

Et comment s’est passé l’été ?

D’après Jean-Emmanuel Chometon, directeur du tour-opérating de Thomas Cook France, le chiffre d’affaires est stable après un début d’été difficile, rattrapé ensuite par les mois d’août et de septembre. « Le chiffre d’affaires sur les clubs est toutefois en hausse », précise-t-il, tandis que celui des circuits croît de 5%. La Grèce est restée numéro un des séjours, la Crète en tête, suivie par les Baléares, la Tunisie (« dans de moindres propositions par rapport à ce qui était attendu »), les Canaries et la Sicile. La Corse, qui accueille pour la deuxième saison un club, est en progression. Côté circuits, les États-Unis restent indétrônables, suivis de l’Italie, du Canada, de l’Espagne et de la Russie.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format