Menu
S'identifier
Mice

Quelles sont les dernières tendances à suivre ?


Publié le : 12.07.2019 I Dernière Mise à jour : 12.07.2019
{ element.images.0.titre }}
La France reste aujourd'hui la destination européenne favorite pour l'organisation de manifestations professionnelles. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Renforcement du numérique, destinations françaises, immersion dans des entreprises... Le secteur du MICE ne cesse de se réinventer pour attirer les voyageurs d'affaires. Tour Hebdo fait le point.

Après l'annonce par Privateaser du rachat de BizMeeting, spécialiste de l’événementiel professionnel — afin de devenir "la référence européenne de l’événementiel digitalisé" —, c'était au tour de la société GRTgaz, spécialisée dans le transport de gaz naturel, d'annoncer le 2 juillet son partenariat avec la start-up Bird Office, qui permet de simplifier l'organisation de manifestations professionnelles. Objectif : centraliser et organiser ses événements sans contenu ni scénographie grâce à sa plateforme de réservation en temps réel pour un événement.

Une place accordée au numérique de plus en plus importante et aujourd'hui indispensable pour les professionnels dans l'organisation d'événements. De nombreuses applications et plateformes en ligne d'aide à leur programmation ont ainsi vu le jour depuis quelques années, comme Vox POPGuide, Xing Events ou encore Convention Solutions. Idem pour l'organisation de voyages d'affaires, avec par exemple l'application Tripsource, lancée par l'agence BCD Travel.
 
Focus sur la France

Autre tendance à suivre : les learning expeditions. Des agences comme The Schoolab, LexHub ou encore Myle proposent des immersions tournées vers la rencontre avec d'autres professionnels. Loin du voyage détente, l'idée est ici de permettre aux groupes MICE d'avoir une autre vision sur le management d'entreprise, de découvrir ce qui a fait le succès d'une société ou d'en apprendre plus sur les dernières innovations numériques...

Enfin, les entreprises sont toujours plus nombreuses à délaisser l'étranger pour programmer leurs événements ou voyages d'affaires en France. Outre l'aspect écologique, l'aspect financier est lui aussi important, avec notamment moins de frais d'acheminement. Les grandes villes et stations balnéaires ont bien compris l'intérêt de mettre à disposition des infrastructures suffisantes pour les professionnels.

À l'instar de Saint-Malo, qui rénove actuellement son Palais du Grand Large, de l'ouverture en mars dernier du palais des Congrès du Cap-d'Agde, ou encore de La Grande-Motte qui communiquait cette année sur ses atouts pour attirer les voyageurs d'affaires : une belle capacité d'hébergements, un palais de 1800 m2 de superficie, des activités pour tous (casino, golf, sports nautiques, plages...) ou encore une proximité avec l'aéroport de Montpellier et la gare Sud de France. Des développement importants pour la France, qui reste aujourd'hui la destination européenne favorite pour l'organisation de manifestations professionnelles.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format