Menu
S'identifier
Mice

On a testé le Majestic Barrière à Cannes


Publié le : 24.02.2020 I Dernière Mise à jour : 24.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Vue aérienne sur le Majestic Barrière. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Nicolas Langis

Fleuron de la Croisette, l’hôtel des stars de cinéma est aussi une adresse prisée des entreprises pour des événements de prestige, dans un cadre glamour et historique. 

Pourquoi choisir cet hôtel ?

Icône de la Côte d’Azur en général, et de Cannes en particulier, le Majestic Barrière se dresse fièrement sur la Croisette. De tous les 5* de la ville, c’est celui qui est le plus proche du Palais des Festivals et des Congrès, à seulement quelques dizaines de mètres du temple du 7ème art. De là, il est également facile de rejoindre le port à pied, et même le vieux Cannes...

Agrandi il y a dizaine d’années avec l’ajout d’une aile, l’hôtel inauguré en 1926 a retrouvé une unité et un équilibre, avec un ensemble harmonieux à l’éclatante blancheur. Le Majestic Barrière en a profité pour réaliser une cure de beauté, confiant à Pascal Desprez le soin de redécorer les intérieurs. Avec ses lustres monumentaux, dorures et touches fleuries, le hall a gagné en majesté mais aussi en convivialité, tout en magnifiant le style art-déco historique.

L’hôtel compte 257 chambres et 92 suites, dont 70% ont vue mer. Jamais ostentatoire, la décoration propose une ambiance chic et apaisante, avec un camaïeu de gris, beiges et chocolat dans l’air du temps. Les deux suites Majestic et Dior (450 et 420 m2), privatisables pour des présentations (home cinéma avec rétroprojecteur), réunions feutrées et cocktails, constituent l’un de ses trésors. La première s’ouvre sur une terrasse magnifiée par une piscine, où l’on peut organiser un déjeuner ; la seconde reproduit l’élégance du 30 Avenue Montaigne, siège de la maison de couture, couronnée par une salle à manger Louis XVI (12 pers.).

Pourquoi sortir de son hôtel ?

Les restaurants permettent de jouer une partition culinaire variée. À l’esprit brasserie du Fouquet’s dont le menu est signé Pierre Gagnaire, répond la cuisine méditerranéenne de La Petite Maison de Nicole et le « chic décontracté » du restaurant de plage BFire pour déguster la cuisine au feu de bois de Mauro Colagreco. L’espace (couvert et en plein air) accueille des événements les pieds dans le sable toute l’année (jusqu’à 1350 pers. dont 650 places assises). Les cocktails d’Emanuele Balestra qui mêlent alcools et plantes, dont certaines cultivées sur les toits de l’hôtel, sont tout aussi savoureux…

L’offre de loisirs est à l’unisson : piscine extérieure chauffée, spa Diane Barrière de 450 m2 à l’ambiance « urban chic » avec fitness et espace sensoriel en accès libre et bien sûr la plage privée et son célèbre ponton, où les transats se louent à partir de 20 € (en basse saison) et jusqu’à 145 € pour un « day bed » en plein été !  Aux portes de l’hôtel, deux casinos Barrière accueillent les amateurs de black jack.   

Pour accueillir les événements, le Majestic Barrière dispose de 17 salles (de 14 à 800 pers.). Le somptueux Salon Diane peut accueillir jusqu’à 600 p. pour un cocktail, avec une vue unique sur le Palais des Festivals. Récemment, l’hôtel s’est équipé d’une salle de cinéma à la décoration baroque (35 sièges luxueux), avec possibilité de projection 3D, pour une séance très exclusive.

Bon à savoir

Le tourisme d’affaires est un marché essentiel et contribue à remplir l’hôtel toute l’année. Son offre haut de gamme séduit plus particulièrement les banques, compagnies d’assurances, entreprises de la high tech et de la mode.

Au-delà des activités propres à l’hôtel (cours d’œnologie, mixologie pour réaliser des cocktails…), des partenaires locaux permettent d’organiser des excursions pour les groupes : croisière vers les îles de Lérins, régate dans la baie, rallye pédestre ou en voiture ancienne, chasse aux trésors dans le vieux Cannes…

L'avis de Tour Hebdo

Face aux autres palaces de la Croisette (le Martinez qui arbore depuis 2018 une nouvelle déco épurée mais a sacrifié sa piscine, et le Carlton, ouvert mais en travaux), le Majestic Barrière se démarque par son luxe élégant et intemporel et par sa situation aux portes du Palais des Festivals, épicentre du tourisme d’affaires cannois. Chaque espace témoigne du glamour passé et rappelle les stars qui y défilent pendant le festival.

En basse saison (janvier à mars), les prix sont abordables pour un événement MICE, gros congrès ou incentive chic. Les entreprises disposant d’un budget moindre peuvent loger dans le Gray d’Albion voisin (200 chambres 4*), autre hôtel Barrière situé à deux pas de la Croisette et rénové il y a deux ans, tout en utilisant les espaces événementiels du Majestic. 

Prix : à partir de 183 € la chambre double.
www.hotelsbarriere.com

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format