Menu
S'identifier
Institutions

APST : 200 adhérents vont faire l'objet de procédures de radiation conditionnelle 


Publié le : 08.04.2021 I Dernière Mise à jour : 08.04.2021
{ element.images.0.titre }}
Alix Philipon, présidente l'Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST).  I Crédit photo ©DR

Auteur

  • Brice Lahaye

200 adhérents de l'APST, ne s’étant pas encore acquitté du premier acompte de cotisation, vont faire l'objet dans les prochains jours de procédures de radiation conditionnelle. Le point sur les dernières annonces de l'association.  

Le bureau de l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST), qui se réunissait le mercredi 7 avril, a une nouvelle fait le point sur les sujets importants de ce début d'année. Parmi eux, évidemment, les cotisations. 

« Concernant le premier appel, exigible au 15 février dernier, environ 200 adhérents ne s’en sont pas encore acquitté. Comme le prévoient les statuts de notre association, ils feront l’objet, dans les jours qui viennent, de procédures de radiation conditionnelle, donnant à chacun le temps nécessaire pour apporter les réponses adéquates à cette irrégularité », prévient l'APST. 

L'association précise, par ailleurs, qu'un deuxième acompte de cotisation, identique au premier, soit 30% de la cotisation 2020, a été envoyé aux adhérents le mardi 6 avril. 

Suite à l’examen ces derniers mois des principaux adhérents par le Comité des Risques, l’APST indique également avoir demandé à dix de ses adhérents d’ajuster leur niveau de contre-garanties et de mettre à jour leur base documentaire dans les plus brefs délais. 

Report de l'Assemblée générale 

L'APST, qui avait fait savoir en mars dernier qu'elle pourrait accepter de nouveaux adhérents n'engendrant pas une augmentation du risque porté par l'association, a indiqué mercredi que les pouvoirs publics l'ont autorisé à reprendre les adhésions des organismes locaux de tourisme. 

Cela « en raison de la faiblesse du risque lié à cette catégorie et de leur importance dans l’économie des collectivités concernées ». Une dizaine de dossiers d’adhésion a ainsi déjà été soumise à l’approbation du Bureau.

Concernant le sinistre Thomas Cook France, l'APST fait savoir que la moitié des dossiers ont été étudiés, mais seulement 20% d'entre eux sont complets. « À ce jour, nous sommes toujours dans l’attente du dépôt de l’état des créances par l’administrateur judiciaire, qui seul nous permettra de débuter l’indemnisation en deniers », précise-t-elle.

Enfin, l’Assemblée Générale annuelle de l’Association devrait être reporté. La Présidente de l'APST a informé le Bureau qu’elle a déposé au Tribunal de Grande Instance de Paris une requête visant à obtenir un report, d’au plus six mois.  « Il semble en effet difficile de convoquer cette assemblée aujourd’hui alors que le travail de structuration et de refinancement est en cours sous l’égide des pouvoirs publics », justifie-t-elle.
 
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format