Menu
S'identifier
Hébergement

Selon Medallia, 2 salariés sur 5 du secteur hôtelier envisagent de démissionner


Publié le : 06.12.2021 I Dernière Mise à jour : 06.12.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Cette étude réalisée dans le monde par un expert de la satisfaction client, Medallia, laisse augurer de nouvelles difficultés pour l’industrie touristique et notamment l’hôtellerie internationale pour bien accueillir les clients.

Une nouvelle étude publiée par Medallia Inc. révèle que 38 % dans le monde et 34% en France des salariés du secteur hôtelier envisagent ou vont quitter leur emploi dans les deux prochains mois. Cette information ainsi que d’autres figurent dans l’étude complète, intitulée Global Staffing Report: Employee Experience Impacts Hospitality.

Pour la réaliser, Medallia a interrogé plus de 1250 salariés dans le secteur du voyage et de l’hôtellerie aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Espagne et en Allemagne. Les résultats révèlent des défis majeurs auxquels le secteur hôtelier est aujourd’hui confronté, notamment l’impact de la reprise des voyages sur la satisfaction des salariés au travail, leur expérience employé et leurs relations avec les clients.

Un manque encore plus criant à terme

Sur une plus longue période, l’étude alerte car près de 2/5e des salariés du secteur hôtelier mondial prévoient de démissionner d’ici à la fin de l’année. 59 % (49% en France) des entreprises travaillent actuellement avec moins de personnel qu’avant la pandémie. La saison des fêtes s’annonce compliquée à travers le monde alors même que 67 % des participants à l’enquête indiquent que leur entreprise enregistre un regain d’activité depuis la reprise des voyages. 48% des salariés seulement (60 % en France) jugent correcte la gestion de cette situation par leur employeur.

Pour Ford Blakely, fondateur de Medallia Zingle : « s’il est préoccupant de constater qu’une part importante des salariés envisagent ou prévoient d’ores et déjà de démissionner avant la fin de l’année, les enseignes ont une formidable opportunité d’adopter des stratégies technologiques et de communication permettant à leurs collaborateurs de faire plus avec moins de ressources et suscitant chez eux davantage d’engagement et d’enthousiasme pour offrir la meilleure expérience à leurs clients. »

Autres constatations

Les trois principales raisons de démissionner au niveau mondial : inquiétude en matière de santé et de sécurité (40%), insécurité au travail (37%), changement d’emploi (31%) pendant la fermeture des établissements.

Faible rémunération du personnel : 61 % (58% en France) des salariés du secteur hôtelier à travers le monde jugent leur travail plus dur et moins bien rémunéré depuis le début de la pandémie.

L’expérience employé en pâtit : un quart (19% en France) des salariés disent que leur expérience employé s’est dégradée et qu’ils se sentent moins motivés.

En outre, 27 % pensent que l’expérience client qu’ils offrent s’est elle aussi détériorée depuis le début de la pandémie.

https://fr.medallia.com/

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format