Menu
S'identifier
Hébergement

Cuendet se recentre sur le haut de gamme


Publié le : 27.11.2008 I Dernière Mise à jour : 27.11.2008
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Cuendet compte augmenter le nombre d’appartements en portefeuille à Rome. ©DR

Le loueur abandonne les autres segments, et se limite aux demeures en France et en Italie.

Face à la crise, Cuendet s’organise. Le spécialiste de la location de demeures en Italie et en France présente une nouvelle collection recentrée sur le segment moyen et haut de gamme. Sur 2 000 maisons en portefeuille, la nouvelle brochure voit ainsi la disparition des maisons classées en 1* ou 2*.

Et pas question de baisser les prix : "au moment où nos concurrents multiplient les promotions, nous prenons le contre-pied, explique Stefano Arlotti, Pdg de Cuendet, nous ne voulons pas nous battre sur le segment low cost mais toucher une clientèle moyen et haut de gamme".

Exit aussi le Portugal et l’Espagne. Cuendet ne veut plus s’éparpiller mais se concentrer sur ses deux destinations phares, la France et l’Italie. Le spécialiste de la location compte d’ailleurs les renforcer. "En Toscane, nous sommes particulièrement incontournables mais la Toscane ne représente que 10% des arrivées, explique Stefano Arlotti. Or la région de Rome représente 22% des arrivées et la région de Venise, 18%."

Cuendet s’apprête donc à agrandir son portefeuille d’appartements et de maisons à Rome et dans le Nord de l’Italie, en particulier dans la région des lacs et dans le Piémont. L’offre en France devrait aussi peu à peu être étoffée. Alors que Cuendet dispose de 150 demeures à louer en France, Roberto Vagliani, responsable des ventes en France, s’est désormais vu attribuer aussi la mission de prospecter à Paris et en Provence.

Et si Stefano Arlotti ne souhaite faire aucune prévision pour 2009, il attend beaucoup du marché français qui représente à lui seul 45% de la clientèle. "La bonne forme du marché français nous a surpris cette année, nous espérons être encore agréablement surpris l’année prochaine", conclut-il.

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format