Menu
S'identifier
Formation

Comment les agences de voyages peuvent gagner en compétitivité


Publié le : 23.09.2015 I Dernière Mise à jour : 23.09.2015
{ element.images.0.titre }}
De gauche à droite, René Petit (OPCA), Laurent Vilboeuf (Direccte), Laurence Monclard (Meeting the French), Dominique Couturier (SNGV), et Jean-Pierre Mas (Snav). I Crédit photo ©DR

Le Snav, l'OPCA et la Direccte lancent un outil d'auto-diagnostic pour permettre aux agences d'être plus compétitives, avec une prise en charge des formations. 

Identifier les nouveaux modèles économiques, accompagner les mutations et mettre en place la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences, tel était le projet mené par le Snav, la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) et l'OPCA Transports, depuis 2013.

La mission pilote a consisté à faire un premier audit auprès de 15 entreprises de tourisme franciliennes, pour dégager leurs points forts et points faibles, et les aider à se repositionner par rapport à l'environnement concurrentiel (internet, tourisme collaboratif, etc), en partenariat avec le cabinet Eurogroup Consulting.  "L'objectif est d'aider les entreprises du secteur à passer d'une stratégie de volume à une stratégie de valeur", résume Jean-Pierre Mas, président du Snav.

A partir du 15 octobre prochain, l'outil d'auto-diagnostic sera mis en ligne gratuitement sur le site de l'OPCA Transports et Services.  Il s'agit d'un questionnaire très précis, adapté aux TPE et aux PME de moins de 250 salariés, qui prend plus d'une heure à remplir. Il est bien sûr accessible à toutes les agences, adhérentes au Snav ou non, situées en Ile de France ou dans d'autres régions.

Prise en charge des formations

"J'avais besoin de normes et d'indicateurs pour faire évoluer mon entreprise, témoigne Laurence Monclard, directrice de l'agence réceptive Meeting The French, qui a participé au projet. Après avoir analysé le diagnostic avec le cabinet de conseil, j'ai lancé une nouvelle gamme de produits, des circuits thématiques en France, et j'ai embauché un contrat de génération".

Pour Dominique Couturier, directeur de Voyages l'Escale et de Giraux Voyages (SNGV), l'audit a servi à optimiser le tableau de bord de l'entreprise, et à définir de nouvelles formations pour ses salariés en Business Travel et en Loisirs.

Pour être totalement en phase avec les TPE, la Direccte et l'OPCA prendront en charge les formations pour les entreprises de moins de dix salariés, qui forment le gros bataillon des agences. "Suivant les métiers impactés, les formations seront priorisées, précise Stephan Parou, de l'OPCA Transports et Services. Une contrepartie sera demandée aux autres entreprises de plus de dix salariés", conclut-il.

Catalina Cueto

 

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format