Menu
S'identifier
Formation

Africa’s Travel Indaba 2024 : que faut-il en retenir ?


Publié le : 24.05.2024 I Dernière Mise à jour : 28.05.2024
I Crédit photo

Auteur

  • Violaine Cherrier

Les acteurs du tourisme africain se sont donné rendez-vous du 13 au 16 mai dernier à Durban, en Afrique du Sud, pour Africa’s Travel Indaba 2024

Placé sous le thème « Unlimited Africa », le salon a fait carton plein et laissé présager de belles perspectives pour le tourisme sud-africain mais aussi pour l’ensemble du continent.

Par Violaine Cherrier

Au fil des ans, Africa’s Travel Indaba s’est imposé comme l’événement touristique annuel incontournable du tourisme africain. Cette année n’a pas dérogé à la règle ! Organisé par South African Tourism, en partenariat avec Tourism KwaZulu-Natal, la municipalité d'eThekwini et le Centre de Convention International Inkosi Albert Luthuli (ICC Durban), le salon a enregistré la participation de 1 245 exposants de 26 pays africains (contre 21 en 2023), dépassant largement la cible initiale de 1 100 participants.

Célébrer l’unité et la liberté…

2024 est une année spéciale pour l’Afrique du Sud qui célèbre 30 ans de démocratie et de liberté. C’est en effet en 1994 que furent organisées les premières élections « libres » marquées par la victoire de Nelson Mandela, premier président élu démocratiquement.

Une date anniversaire hautement symbolique que n’a pas manqué de rappeler la ministre du tourisme sud-africain, Patricia de Lille, en citant « Madiba » dans son discours d’inauguration : « Ce n'est pas notre diversité qui nous divise ; ce n'est pas notre ethnie, notre religion ou notre culture qui nous divise. Depuis que nous avons acquis notre liberté, il ne peut y avoir qu'une seule division parmi nous : entre ceux qui chérissent la démocratie et ceux qui ne la chérissent pas ».

Le ton est donné. Mais plus que la liberté, c’est bien l’unité qui fut mise à l’honneur dans cette édition 2024. L’unité entre les Sud-Africains mais aussi entre les pays africains. « Ensemble, nous représentons l'histoire d'une Afrique aux possibilités illimitées », insiste Madame la ministre.

… et le succès de l’édition 2024

L'Africa's Travel Indaba 2024 a accueilli 9 280 délégués inscrits, soit +7% par rapport à 2023. Pas moins de 24 000 réunions ont eu lieu entre les exposants et les acheteurs.

Au total, quelque 344 offres ont été présentées, marquant une hausse de près de 14% par rapport à l’édition 2023. Certains pays comme le Burkina Faso ou l’Erythrée participaient ainsi pour la première fois.

En parallèle, plus de 1100 fournisseurs de 55 pays (dont la France bien évidemment) étaient également présents pour contracter de nouveaux partenariats, détecter de nouvelles offres et développer de nouvelles activités ou destinations touristiques avec l’Afrique.

Témoin du succès de cette édition, l’Africa’s Travel Indaba a généré pas moins de 500 millions de Rands de revenus économiques (soit l’équivalent de 25 millions d’Euros) pour la ville de Durban comme l’a annoncé Winile Mntungwa, directrice adjointe de Tourism Durban : « Les activités économiques engendrées par l'Africa's Travel Indaba, depuis l'infrastructure de l'événement jusqu'aux établissements d'hébergement, aux restaurants et aux services de navette, ont largement dépassé nos prévisions initiales. L'impact économique direct sur la ville a été de 226 millions de Rands, engendrant des retombées de 333 millions de Rands supplémentaires. La contribution globale au PIB de la ville a dépassé les 500 millions de Rands, représentant des avantages économiques significatifs et la création de plus de 1 000 emplois, en particulier pour les jeunes. »

Une destination à très forte valeur ajoutée

L’Afrique est devenue une destination touristique mondiale, générant de multiples opportunités économiques et touristiques. Avec un taux de change très avantageux pour les Européens, Britanniques et Américains (les coûts pratiqués en Afrique du Sud étant bien plus bas qu’en Occident et le Rand bien plus faible que le Dollar ou l’Euro), l’Afrique du Sud entend investir 21,7 milliards de rands (soit environ 1,18 milliard de dollars) dans la modernisation et le développement de ses infrastructures aéroportuaires.

Si les marchés américains et britanniques demeurent la priorité de l’Afrique du Sud (la création d’une nouvelle liaison aérienne entre Londres et Le Cap vient d’être actée), les pays sud-européens comme la France pourraient bien eux aussi en profiter pour développer leur offre touristique en Afrique du Sud. 

Quelle feuille de route pour le tourisme en Afrique du Sud ?

La ministre du Tourisme a ainsi présenté sa feuille de route pour le tourisme en Afrique du Sud, issue d’une collaboration plus poussée entre le gouvernement et le secteur privé et guidée par le plan directeur du secteur du tourisme approuvé par le Cabinet le 27 septembre 2023.

Objectif : parvenir à un « rétablissement complet » du secteur touristique après l'impact de la pandémie de Covid-19. Comment ? En facilitant entre autres de nouvelles opportunités dans le secteur.

Première mesure : en 2023, le Fonds d'actions pour le tourisme s’est vu relancer grâce à une dotation d’1,2 milliard de Rands afin de soutenir la croissance des entreprises touristiques émergentes.

Les domaines clés du plan directeur du secteur du tourisme :

  • Stimuler la demande grâce à des produits touristiques passionnants ;
  • Améliorer l'éducation et le développement des compétences ;
  • Promouvoir l'esprit d'entreprise et la croissance économique ;
  • Améliorer les infrastructures et la connectivité ;
  • Favoriser la cohésion sociale et le bien-être et promouvoir la coopération régionale.

Les chiffres clés du tourisme en Afrique du Sud

Les premiers résultats ne se sont pas fait attendre. En témoignent les statistiques des entrées de touristes internationaux affichées par Statistics South Africa pour la période de janvier à mars 2024 : 2,4 millions, soit une augmentation de 15,4 % par rapport à la même période en 2023.

Année qui avait enregistré la venue de plus de 8,5 millions de touristes, dont 6,4 millions en provenance du continent africain, comme l’a souligné Nombulelo Guliwe, directrice générale de South African Tourism : « Nous souhaitons offrir à l’Africa’s Travel Indaba les meilleurs produits et expériences touristiques du continent africain. Cette année, nous avons consolidé notre position en augmentant de 9 % le nombre de pays africains participant à ce salon. C'est grâce à tous nos partenaires. Cette augmentation significative reflète la forte croissance du secteur touristique africain. »

Un tourisme interafricain en effet en pleine forme ! L'Afrique du Sud a ainsi accueilli 1,8 million de touristes en provenance du reste du continent africain entre janvier et mars 2024, soit 74,5 % de l'ensemble des arrivées.

Le Zimbabwe et le Ghana se sont distingués par leur croissance remarquable, le Zimbabwe ayant enregistré une augmentation de 21,8 % des arrivées de touristes en Afrique du Sud par rapport à 2023, pour un total de plus de 613 000 arrivées. Le Ghana a quant à lui enregistré une hausse de 249,4% par rapport à 2023. La raison : la récente exemption de visa entre les deux pays. Même cause même effet avec le Kenya dont le nombre de touristes en Afrique du Sud a augmenté de 99% en 2023.

Des marchés étrangers en croissance

Côté hors-continent africain, les arrivées affichent elles aussi une belle une croissance durant les 3 premiers mois de 2024, à commencer par les touristes en provenance des Amériques (plus de 118 000 entrées, reflétant une croissance de 12,4 % par rapport à la même période en 2023).

Les marchés asiatiques sont eux aussi à la hausse avec plus de 49 000 arrivées en provenance de la région, soit + 25,4 % par rapport à 2023. En tête : l’Inde et la Chine qui affiche une croissance impressionnante de 82 % en 2024 par rapport à 2023.

L’Europe n’est pas en reste avec plus de 420 000 arrivées de touristes européens, soit une augmentation de 8,6%. Si le Royaume-Uni reste le premier marché source européen (avec plus de 125 000 touristes, soit une hausse de 5,3% par rapport à 2023), l'Allemagne a connu une forte augmentation de 9,9% des arrivées, soit plus de 98 900 touristes.

Et la France dans tout ça ?

Avec 34 788 entrées dans le pays entre janvier et mars 2024, le nombre de touristes en provenance de l’hexagone affiche une belle progression de +10,7% comparé à la même période en 2023. Une progression certes inférieure à certains pays comme la Turquie, la Pologne, la Belgique, l’Irlande ou l’Espagne mais en nombre de touristes, sur le premier trimestre 2024, la France représente le 4e marché européen derrière le Royaume Uni, l’Allemagne et tout juste derrière les Pays Bas.

La France était d’ailleurs bien représentée. Plusieurs médias (dont Tour Hebdo et Le Quotidien du Tourisme) et 8 tours-opérateurs – Directours, Subocea, UCPA Telligo, Les Maisons du Voyage, Parfums du Monde, Allibert Trekking, Safaris à la carte et Ultramarina – avaient en effet répondu présents à l’invitation lancée par de South African Tourism. Ils étaient accompagnés par Interface Tourism, l’agence coordinatrice en France, en Espagne et au Portugal.

L'Afrique sans limite ou le continent de tous les possibles, voilà véritablement ce qu’il faut retenir de cette édition 2024 de l’Africa’s Travel Indaba. Dans les autres articles de notre série consacrée à l’Afrique du Sud, nous vous ferons découvrir la grande diversité des activités que vous offre le pays (et l’Afrique en général) ainsi que les coups de cœur de la rédac.


 
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format