Menu
S'identifier
Economie

Vente de voyages en ligne : Booking écrase le marché en France


Publié le : 15.02.2016 I Dernière Mise à jour : 15.02.2016
{ element.images.0.titre }}
Le digital occupe une place de plus en plus importante dans la croissance du marché touristique européen. I Crédit photo ©DR

PhocusWright dévoile dans deux études les perspectives de croissance du e-tourisme. Elles confirment le rôle des OTA et en particulier la domination de la plateforme de Priceline.

Le marché du voyage en ligne français et européen est résilient. C’est ce qu'il faut retenir des études menées fin 2015 par Phocuswright. Le cabinet s'est intéressé à six "marchés-clés" : l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni et la Scandinavie. Sa principale conclusion ? Le marché touristique européen connait une véritable reprise en Europe, portée par le retour (faible mais bien réel) de la croissance économique.

En 2015, les recettes tirées du tourisme ont représenté 264 milliards d’euros en Europe. Elles devraient atteindre les 282 milliards en 2017. Les pays ont notamment bénéficié d’un cours du baril de pétrole au plus bas et d’un taux de change favorable. Mais de plus en plus, la croissance du marché touristique repose en grande partie sur le digital.

En effet, les outils de réservation en ligne croissent plus rapidement que l’ensemble du marché touristique : en 2015, le tourisme en ligne a progressé de 14% contre 5% pour le marché global. Selon Charuta Fadnis, chercheuse chez Phocuswright, "les voyageurs européens tirent avantage de la pénétration importante des smartphones et de leurs fonctionnalités sans cesse améliorées."

Les réservations réalisées sur mobile seront donc l'un des moteurs de la croissance du tourisme en ligne, passant de 21 milliards d’euros en 2015 à 35 milliards en 2017. Soit près d’un quart du marché touristique en ligne d’ici à 2017.

Les agences de voyage en ligne s'imposent

Même constat pour la France. Après plusieurs années de croissance faible et malgré les attentats qui ont frappé Paris en janvier et en novembre derniers, le marché touristique français poursuit son redressement. Le nombre de visiteurs devrait même battre un nouveau record avec 85 millions de touristes en 2015, contre 83,8 en 2014. La France confirme au passage son statut de première destination mondiale.

Et les sites de réservations en ligne tirent leur épingle du jeu, selon Phocuswright. Le volume d’affaires des agences de voyage en ligne a représenté un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros. La croissance du marché du voyage en ligne français s’établit entre 6 et 7% chaque année.

La particularité française tient à la fragmentation du marché du voyage en ligne. Selon les analystes de Phocuswright, une multitude d'agences de voyage en ligne se sont partagés 43% du marché en 2015. C'est Booking.com (groupe Priceline) qui domine le marché des agences de voyage en ligne avec près de 44% de parts de marché et une croissance attendue à deux chiffres en 2017.

Il distance, de très loin, eDreams Odigeo et Expedia/Hotels.com/Travelocity. Mais l'on retrouve aussi des acteurs comme Orbitz, Lastminute.com, Karavel/Promovacances, Voyage Privé, vente-privee.com... Signe qu'en France comme en Europe, préparer un voyage sur Internet est la nouvelle norme.

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format