Menu
S'identifier
Economie

Vacances 2014 : ce qu'il faut retenir des habitudes des Français


Publié le : 17.03.2015 I Dernière Mise à jour : 17.03.2015
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les Français ont bénéficié d'un calendrier favorable aux courts séjours en 2014, et 23% sont partis à l'étranger (ici, Barcelone). ©DR

Selon le Baromètre Opodo, le taux de départ des Français en vacances a progressé en 2014, mais a surtout bénéficié aux courts séjours.

Le Baromètre Opodo, réalisé par le cabinet Raffour Interactif, a livré ses résultats sur les vacances des Français en 2014.

Selon l'étude réalisée auprès de 1 035 personnes à leur domicile, l'année se présente de façon contrastée : 62% des Français sondés âgés de plus de 15 ans sont partis en court séjour marchand et en long séjour (au moins 4 nuits) marchand ou non marchand. Cela constitue une hausse de près de 3 points par rapport à 2013. 

Dans le détail, la situation reflète tout de même la crise économique. Les courts séjours marchands sont en progression de 3 points, avec 35% de répondants concernés, mais les longs séjours marchands perdent 5 points (34% au lieu de 39%), et les longs séjours non marchands gagnent un petit point (28%).

"L'année 2014 a été marquée par de nombreux ponts au mois de mai, ce qui explique l'engouement des courts séjours, souligne Guy Raffour, fondateur du cabinet d'étude, et les déplacements en voiture coûtent moins cher du fait de la baisse du prix de l'essence à la pompe. Mais les Français cherchent constamment le meilleur rapport qualité/prix, pour respecter les contraintes de leur budget."

infographie opodo 1

Les CSP+ en tête

Sans surprise, ce sont les vacanciers CSP+ qui partent le plus (88%) et qui progressent le plus vite (+10 points par rapport à 2013). La classe moyenne part dans 62% des cas, en hausse de 5 points par rapport à n-1. Les retraités, eux, perdent en pouvoir d'achat et ne partent que dans 53% des cas, en recul de 2 points.

Le taux de départ uniquement en France reste très élevé, à 63%, même s'il est en recul de 2 points par rapport à 2013. Le taux de départ uniquement à l'étranger a progressé de 4%, à 23%. "Ce résultat est en corrélation avec la mauvaise météo de l'été dernier sur l'Hexagone", commente Guy Raffour. Ceux qui partent à la fois en France et à l'étranger sont 14%.

En ce qui concerne la part du e-tourisme, elle augmente fortement. Les Français partis en vacances sont désormais 71% à préparer leur déplacement loisir en ligne, soit 9 points de plus qu'en 2013. Mais la part de ceux qui payent tout ou partie de leur séjour en ligne stagne à 45%. "Le rôle des agences de voyages se maintient pour les voyages à l'étranger et pour faire gagner du temps aux clients", soutient Guy Raffour.

infographie opodo 2

Le m-tourisme, lui, concerne 32% des Français partis en vacances, soit près de 11 millions de personnes qui préparent et réservent via leur téléphone ou tablette. Il y a de la marge de progression dans ce domaine car chez Opodo, par exemple, 30% des recherches s'effectuent sur support mobile, générant seulement 15% des ventes. "Le panier moyen sur un téléphone est de 400 euros, alors qu'il est de 540 euros sur une tablette. C'est toute la complexité du cross-device", conclut Mario Gavira, directeur d'Opodo France.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format