Menu
S'identifier
Economie

Déconfinement, déplacements et voyages, couvre-feu : ce qui va changer le 15 décembre


Publié le : 11.12.2020 I Dernière Mise à jour : 14.12.2020
{ element.images.0.titre }}
À partir du 15 décembre, les Français pourront de nouveau voyager, en France comme à l'étranger.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Le gouvernement a fait le point jeudi soir sur la deuxième phase du déconfinement, prévue à compter du 15 décembre. Le point sur ce qu'il faut en retenir pour le secteur du tourisme. 

C'est un déconfinement moins souple que prévu. Les objectifs sanitaires n'ayant pas encore été atteints, le gouvernement a une nouvelle fois revu sa copie et annoncé jeudi soir un dispositif adapté à la situation actuelle. Voici les changements à prévoir à compter du 15 décembre. 

Les déplacements de nouveau autorisés partout 

La première bonne nouvelle est évidemment la fin de l'attestation obligatoire pour se déplacer en journée. Plus de limite de temps ni de kilomètre, ce qui signifie par conséquent que tous les Français pourront se déplacer à nouveau librement en journée sur tout le territoire. 

Les voyages vers l'étranger permis 

La fin de la limite des déplacements implique de fait la possibilité de voyager, en France comme à l'étranger.

Un couvre-feu plus dur instauré 

Des mesures sont néanmoins renforcées pour les soirées. Dès le 15 décembre, le confinement laissera place à un couvre-feu. Initialement fixé de 21h à 6h, il sera avancé à 20 heures. Durant ces heures, les déplacements, sauf pour motifs essentiels, seront donc interdits. Mais comme lors du précédent couvre-feu, les voyageurs pourront tout de même se rendre sans restriction dans les gares ou aéroports. Il faudra pour cela se munir de l'attestation et du titre de transport. À noter que le couvre-feu ne sera de vigueur que dans l'Hexagone, et non en Outre-mer. 

Noël préservé, le Nouvel an sacrifié 

Pour les fêtes de fin d'année, le Premier ministre a également fait savoir qu'aucun couvre-feu ne serait appliqué pour la soirée du 24 décembre. Seule la recommandation de 6 adultes regroupés pour les festivités est de vigueur. Mais le Nouvel an, lui, n'échappera pas à la règle. Objectif : limiter les fêtes pour la Saint-Sylvestre afin d'éviter au maximum la circulation du virus. 

Les musées, théâtres et salles de spectacle toujours fermés 

L'autre mauvaise nouvelle concerne le monde de la culture. Les établissements recevant du public devront rester fermés trois semaines supplémentaires. Parmi eux, les musées, les théâtres, les salles de spectacle ou encore les cinémas. 

Les stations de ski ouvertes le 7 janvier ?

Enfin, si le Conseil d’Etat a confirmé vendredi la fermeture des remontées mécaniques à Noël dans les stations de ski, ces dernières pourraient néanmoins rouvrir le 7 janvier. Au lendemain de ses annonces, le Premier ministre a en effet reçu les élus de la montagne vendredi matin et leur aurait assuré qu'elles pourraient redémarrer le 7 janvier. « Sauf catastrophe sanitaire, les stations de ski rouvriront le 7 janvier », aurait assuré le chef du gouvernement, selon BFMTV. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format