Menu
S'identifier
Economie

Baromètre Opodo : comment ont voyagé les Français en 2015


Publié le : 15.03.2016 I Dernière Mise à jour : 15.03.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Quentin Bacholle, directeur France d'Opodo, et Guy Raffour, président du cabinet Raffour Interactif, ce matin à Paris. ©CC

Selon l'étude réalisée par le cabinet Raffour Interactif, les Français ont été moins nombreux à partir en vacances. Mais ceux qui sont partis l'ont fait plus souvent.

Pour sa 14ème édition, le Baromètre Opodo, réalisé avec le cabinet Raffour Interactif, a révélé plusieurs tendances lourdes pour l'année 2015.

Tout d'abord, le nombre de Français âgés de plus de 15 ans partis en court séjour marchand (de une à trois nuits avec un hébergement payant) a progressé de deux points par rapport à 2014. Ils ont été 37%, soit 1,2 million de plus qu'en 2014. Ce regain s'explique par le fait que 2015 a été très généreuse en ponts au mois de mai, ainsi qu'en juillet et à Noël.

Chez Opodo, le Top 3 des ventes de courts séjours en vols secs a été l'Espagne, l'Italie et le Portugal. "La baisse du coût du pétrole et l'utilisation des compagnies low cost, explique cet engouement, déclare Quentin Bacholle, directeur France d'Opodo. Le panier moyen a légèrement baissé à 516 euros en 2015, contre 532 euros en 2014".

Autre bonne nouvelle : les Français partis en long séjour marchand ont été également plus nombreux. Selon les interviews réalisées en face à face auprès de plus de 1 030 compatriotes, ils ont été 36% à partir 4 nuits et plus, contre 34% en 2014. Cela représente 1 million de Français en plus.

Quant aux Français partis en long séjour non marchand (séjours dans la famille, chez des amis, en résidence secondaire), ils ont été 29%, contre 28% en 2014, soit une différence positive de 700 000 personnes.

Budget en baisse

Paradoxalement, le taux de départ global des Français est en baisse de près de deux points, à 60%, ce qui correspond à un écart de 700 000 Français. "En 2015, il y a eu moins de partants, mais plus de séjours pratiqués, résume Guy Raffour. C'est une nouvelle réalité".

Le budget total consacré aux vacances en 2015 a été de 1747 euros par foyer, contre 2014 euros l'année précédente, soit une baisse de 13%. "Les Français sont partis plus souvent, mais ils sont très contraints par leur budget", ajoute Guy Raffour.

Chez Opodo, la même baisse a été observée : "Le panier moyen du long séjour a été tiré vers le bas, notamment par le choix des destinations, explique Quentin Bacholle, directeur France d'Opodo. Il est passé de 1 815 euros en 2014 à 1 744 euros en 2015. Le TOP 5 des ventes de forfaits s'est concentré sur les Canaries, les Cyclades, la République dominicaine, la Thaïlande et le Maroc. Les Etats-Unis n'en font plus partie, en raison de la parité défavorable euro/dollar."

Précautions en 2016

Le taux de départ des Français en France a été légèrement plus élevé en 2015, à 65% contre 63% en 2014. Le Baromètre estime qu'ils ont été 21% à partir à l'étranger pour leurs loisirs, ce qui représente un total de 6,8 millions de personnes, et 14% à partir à la fois en France et à l'international.   

Sans surprise, le nombre de Français qui réservent tout ou partie de leurs vacances sur Internet est en hausse. Ils sont désormais 49% des partants, soit près de 16 millions, contre 45% en 2014. "Même si une majorité part en France, les Français sont 77% à préparer leurs vacances sur Internet", précise Guy Raffour.

Pour 2016, les premières tendances montrent un certain attentisme des Français. 27% des partants de 2015 se déclarent influencés par les attentats et la géopolitique en 2016. Selon Guy Raffour, ils n'éviteront pas de partir mais prendront des précautions : consultation du site du Quai d'orsay, inscription sur le portail Ariane, décalage de décision, évitement des pays musulmans et du Maghreb.

Pour Quentin Bacholle, il faut s'attendre à des ventes massives en dernière minute . "En 2015 déjà, plus de 40% des résas de longs séjours se sont faites à moins de 15 jours du jour J. Et les vols secs de l'été se sont vendus le mois du départ", conclut-il.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format