Menu
S'identifier
E-tourisme

Odigeo (Go Voyages) lance un plan social drastique en France


Publié le : 01.12.2014 I Dernière Mise à jour : 01.12.2014
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Le groupe, qui opère sous les marques Go Voyages, eDreams, Opodo, Travellink et Liligo, prépare le départ de plus d'un tiers de ses effectifs dans l'Hexagone.

eDreams Odigeo annonce qu'il lance "un projet de réorganisation de ses équipes en France". En clair, le groupe qui opère sous les marques eDreams, Go Voyages, Opodo, Travellink et Liligo, a présenté en comité d'entreprise vendredi dernier un Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE), autrement dit un plan social, qui devrait prendre fin en mars 2015.

Ce dernier portera sur la suppression de 112 postes dans l'Hexagone, sur un effectif de "près de 300 personnes" (pour un total de 1650 collaborateurs dans le monde). La direction assure que "ce projet vise à regrouper une partie de ses activités à Barcelone afin d'améliorer la qualité du service et de préserver sa compétitivité". Le groupe dirigé par Javier Pérez-Tenessa et dont le siège est basé à Barcelone, dit vouloir mettre en place "un plan de transformation global (...) en regroupant certains services en Espagne".

En décembre 2013, eDreams Odigeo revendiquait un taux de marge opérationnelle (taux d'Ebitda) de 28%. Il y a une semaine, le groupe annonçait ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice en cours, avec une progression de 27% de son bénéfice à 4,1 M€, pour un chiffre d'affaires de 220 M€, en hausse de 3% par rapport à la même période en 2013.

Sur le dernier exercice clos le 31 mars 2014, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 479 M€ (contre 479,5 en mars 2013), pour un résultat d'exploitation de 44,5 M€ contre 63,3 M€ en 2013, et une perte nette légèrement réduite à -21 M€ contre -23 M€ l'année précédente.

Dans un environnement mondial très concurrentiel entre agences en ligne, et face au développement des activités de Google dans l'industrie du voyage, eDreams Odigeo est entré en bourse en mars dernier, afin de se donner les moyens de son développement international et technologique. Après la fusion entre eDreams, Opodo et Go Voyages en 2011, le groupe a racheté le comparateur de vols Liligo l'an dernier.

V.D.

 



 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format