Menu
S'identifier
E-tourisme

eDreams Odigeo : les résultats annuels scrutés à la loupe


Publié le : 25.06.2019 I Dernière Mise à jour : 25.06.2019
{ element.images.0.titre }}
Benoit Crespin, directeur France d'eDreams Odigeo, lors d'une interview accordée à Tour Hebdo début juin à Paris. I Crédit photo Pierre Morel

Auteur

  • Manon Gayet

Basé à Barcelone, le groupe eDreams Odigeo (eDreams, Go Voyages, Opodo, Liligo...) a publié ce matin ses résultats pour l'exercice 2018-2019. Une année positive qui doit servir de transition alors qu'eDreams Odigeo diversifie ses activités.

Benoît Crespin, le directeur général France d’eDreams Odigeo, l’a annoncé à Tour Hebdo, dans une interview à paraître fin juin : l’exercice 2018-2019 serait un bon cru. Les résultats publiés du groupe publiés ce matin corroborent les prévisions.

Sur l’exercice qui s’est achevé en avril 2019, eDreams Odigeo a réalisé un revenu net de 533 millions d’euros, soit une progression de 5% par rapport à l’exercice précédent. 418,1 millions d'euros de ce revenu net ont été générés par les six marchés principaux du groupe : la France, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Scandinavie.

L’Ebitda (bénéfice avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement) ajusté s’établit à 119,6 millions d’euros (+1%), légèrement supérieur aux prévisions de Benoît Crespin, qui attendait un Ebitda stable à 118 millions d’euros. Le bénéfice net ajusté est de 40,2 millions d’euros (+25%).

De la transaction à la souscription

De bons résultats qui s’expliquent par la diversification des activités entreprise par la direction d’eDreams Odigeo : « Si on analyse aujourd’hui le processus de réservation de nos clients, ils réservent d’abord l’aérien, puis l’hôtellerie. Viennent ensuite la location de voiture et les activités sur place… Donc aujourd’hui, notre priorité, c’est l’hôtellerie », explique Benoît Crespin.

Le virage du digital a été largement amorcé par le groupe puisque le mobile représente 39% des réservations de vols « contre 30% en moyenne chez les autres acteurs du e-tourisme », affirme le patron d’eDreams Odigeo en France.

eDreams Odigeo devrait poursuivre sur sa lancée en 2020 avec des réservations et une marge du chiffre d’affaires attendues en hausse. Côté stratégie, eDreams Odigeo compte « passer d’un modèle de transaction à un modèle de souscription ». Avec, bientôt, un système d'abonnement ?

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format