Menu
S'identifier
Destination

Test PCR, quarantaine : ce qui change pour les voyageurs depuis ce lundi 


Publié le : 18.01.2021 I Dernière Mise à jour : 18.01.2021
{ element.images.0.titre }}
Les dernières annonces du gouvernement compliquent une nouvelle fois les voyages.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Les voyages se compliquent une nouvelle fois depuis ce lundi. À l'occasion de sa dernière conférence de presse jeudi dernier, le Premier ministre, Jean Castex, a détaillé les mesures renforcées pour les voyageurs en France et en Outre-Mer. Le point sur ce qui change. 

Les voyages hors Union européenne 

Tous les voyageurs arrivant en France en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne devront effectuer un test avant leur départ. « Il faudra présenter un test négatif pour embarquer dans un avion ou un bateau », fait savoir le chef du gouvernement. Cela concerne donc les voyageurs étrangers comme les ressortissants Français de retour de leur destination. Et ça ne s'arrête pas là, puisque tous les voyageurs doivent également s'engager « sur l'honneur » à respecter une quarantaine de sept jours une fois arrivés sur le territoire français. Un deuxième test PCR s'imposera aussi à l'issue de cette période d'isolement.

Les voyages en Europe 

Si les mesures précédentes ne concernent que les voyages effectués hors de l'Union européenne, le gouvernement travaille également à de nouvelles mesures pour les voyages en Europe. Des mesures qui pourraient être définies lors du prochain Conseil européen le 21 janvier prochain. « Ce cadre devra évidemment prévoir des exceptions concernant les frontaliers, les transporteurs routiers ou encore les agents de compagnies de transport dans le cadre de protocoles sanitaire spécifique », a expliqué le Premier ministre. Pas question donc pour le moment de prévoir des exceptions pour les voyages de loisirs. 

L'Outre-mer 

Des précisions ont également été apportées depuis jeudi concernant les destinations d'Outre-mer. Ainsi, toujours à partir de ce lundi, tous les voyageurs arrivant en Guadeloupe - à l'exception de ceux provenant de Martinique - devront s'engager « sur l'honneur » à respecter une quarantaine de sept jours, a annoncé la préfecture dans un communiqué. « Il s'agit d'éviter l'introduction du variant anglais par un voyageur qui serait porteur du virus mais n'aurait pas été testé positivement avant le départ », explique la préfecture. Un test PCR négatif est aussi obligatoire avant le départ, et un second test sera à effectuer après les sept jours d'isolement. 

Même dispositif pour la Martinique et La Réunion, qui ont annoncé un durcissement des conditions d'entrée, avec une mise à l'isolement obligatoire de sept jours pour les voyageurs de toutes provenances.
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format