Menu
S'identifier
Destination

Save the Tembo, une initiative pour protéger les éléphants du Kenya


Publié le : 27.09.2021 I Dernière Mise à jour : 27.09.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Profitant du calme relatif provoqué par la pandémie dans les parcs nationaux et les réserves du Kenya, le pays, via le Kenya Wildlife Service (KWS) a effectué le premier recensement national de 35 espèces de la faune sauvage.

Les résultats ainsi qu’une analyse globale du recensement sont disponibles en cliquant ici.

Le Kenya abrite donc quelques 2 589 lions, 897 rhinocéros noirs et 34 240 girafes des trois espèces. L'enquête donne des raisons d'espérer, comme le montre également le nombre d'éléphants. Le Kenya abrite 36 280 pachydermes et cette population de "tembo", éléphant en swahili, affiche ainsi une augmentation de 12% par rapport à 2014, année où les infractions à la législation sur la chasse avaient atteint un pic.

"Save the Tembo – Sauvegarder l’éléphant“

Le ministère kenyan du Tourisme et de la Faune Sauvage lance la toute première édition du Magical Kenya Tembo Naming Festival. Dans le cadre de cette initiative, les entreprises et les particuliers peuvent baptiser l‘un des 27 éléphants sélectionnés dans le parc national d'Amboseli contre un don de 5 000 $ minimum : 21 nouveaux-nés, deux "Big Tuskers" (éléphants aux défenses particulièrement impressionnantes) et deux duos de jumeaux. Les éléphanteaux jumeaux sont d'ailleurs une rareté absolue, la dernière observation remontant à 1980.

Les personnes prêtes à faire un don peuvent non seulement espérer avoir le privilège de baptiser "leur" pachyderme, mais auront également la possibilité de participer à la cérémonie de baptême dans le parc national d'Amboseli, de bénéficier d’un accès à la réserve pendant un an, de figurer sur les supports de communication du KWS et de recevoir un certificat nominatif et une fiche descriptive contenant toutes les informations sur leur filleul à quatre pattes.

 

Najib Balala, Secrétaire du Cabinet pour le tourisme et la faune sauvage, s'est fixé l'objectif de collecter l'équivalent de 77 000 euros, pour la conservation des éléphants : "La conservation de nos ressources fauniques est essentielle pour que les générations futures puissent profiter du patrimoine du Kenya, de ses ressources naturelles et des espèces incroyables qui y vivent." Najib Balala indique également que le premier Magical Kenya Tembo Naming Festival dans le parc national d'Amboseli sera suivi d'autres cérémonies de baptême dans d'autres zones protégées du Kenya : #SaveTheTembo.

Plus de détails sur www.kws.go.ke/content/magical-kenya-tembo-naming-festival-mktnf

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format