Menu
S'identifier
Destination

Réouverture prochaine des frontières, l’île Maurice se dit prête


Publié le : 17.09.2021 I Dernière Mise à jour : 17.09.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Par la voix du président des hôteliers mauriciens, c’est toute l’industrie touristique mauricienne qui espère retrouver un niveau suffisant d’activité dès l’ouverture officielle des frontières le 1er octobre 2021.

Pour Jean-Michel Pitot, le président de l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’île Maurice : « Vu le contexte dans lequel évolue le monde du voyage, l’optimisme des opérateurs touristiques mauriciens reste mesuré. L’objectif est de réussir la réouverture et faire mentir les scénarios les plus pessimistes ».

Pour cela l’industrie touristique mauricienne, son secteur hôtelier en tête, s’appuie sur quelques certitudes. Les protocoles sanitaires, exigeants, sont, testés et mis en place avec rigueur depuis des mois. Le personnel qui est appelé à interagir avec les touristes doublement vaccinés.

Sécurité sanitaire

Le ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, le rappelait lors d’un point de presse jeudi : le touriste arrivant à l’île Maurice à partir du 1er octobre évoluera à l’intérieur d’un véritable cordon sanitaire visant à garantir sa santé.

De l’embarquement sur l’avion à l’hôtel où il est appelé à séjourner, en passant par les autocaristes ou les chauffeurs de taxi assurant son transfert, le touriste côtoiera des employés doublement vaccinés et suivant un protocole sanitaire strict. Ils ont été formés pour. Au 1er octobre l’île Maurice a vacciné 81 % des adultes susceptibles d’être vaccinés. Le chiffre est appelé à atteindre les 88 % le 1er octobre.

Une offre plus alléchante

« Nous avons toutes les raisons d’espérer en une relance réussie. Tout, en tout cas, tant au niveau public que privé, a été mis en œuvre pour que l’on ne rate pas ce rendez-vous. Nous sommes prêts à accueillir nos clients avec enthousiasme et bienveillance, comme on sait le faire à l’île Maurice » souligne Jean-Michel Pitot.

L’arrêt provoqué par un double confinement aura, par ailleurs, permis aux groupes hôteliers de revoir et rehausser leurs standards, mener à bien des rénovations et consolider leurs offres pour répondre davantage aux nouvelles attentes des voyageurs avec un accent davantage mis sur le tourisme durable. « Le secteur hôtelier est prêt, l’offre générale plus alléchante. Nous attendons presque frénétiquement le retour des clients avec la promesse de vacances à la mauricienne, exceptionnelles et uniques », ajoute Jean-Michel Pitot.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format