Menu
S'identifier
Destination

Moyen-courrier : les 4 jokers de l’été


Publié le : 08.02.2019 I Dernière Mise à jour : 08.02.2019
{ element.images.0.titre }}
L’Egypte un best-of de l’été 2019 I Crédit photo DR

Auteur

  • Pascale Filliâtre

Le retour en force du quatuor Tunisie-Maroc-Egypte-Turquie rebat les cartes pour 2019 sur le moyen-courrier selon le baromètre des Entreprises du voyage, avec des TO qui innovent et s’engagent de nouveau.

L’Egypte rayonne

Avec des réservations multipliées par trois en un an et une évolution de +299% en nombre de passagers et de +347% en volume d’affaires à fin décembre pour les départs de 2019 selon les tendances des ventes tourisme du baromètre des Entreprises du Voyage, l’Egypte a retrouvé son attractivité.  Certes partie de loin, la destination accroche la 6e place du Top 10 en nombre de passagers pour les départs de l’année. Les ouvertures de clubs en rafale sur les bords de la Mer rouge (FTI,  Fram, ÔVoyages, Jet tours, Mondial Tourisme…) devraient, au-delà de la reprise des croisières sur le Nil, faire de l’Egypte un best-of de l’été.

« On assiste à un vrai boom des ventes », témoigne Axel Mazerolles, DG de FTI Voyages. « Le Français a un budget à respecter. Une semaine au soleil à Hurghada en 4* all inclusive dans un club francophone ou international avec mini club se trouve à partir de 599€ par personne », précise-t-il. « Les hôteliers espagnols, italiens, portugais, grecs ont profité de la forte croissance des dernières années pour augmenter leurs prix… Résultat, ils deviennent trop cher », ajoute-t-il. D’où le tassement des réservations constaté par le Baromètre EDV (-5% pour l’Espagne, -31% pour l’Italie, -7% pour la Grèce, -29% pour le Portugal)

 

Le Maroc et la Tunisie reviennent aux avant-postes 

 

Le Maroc fait un tabac chez Boomerang Voyages et FTI, parmi les premiers à avoir remisé sur le royaume, notamment en circuit pour le TO du groupe NG. « C’est devenu notre première destination en nombre de passagers», précise Philippe Sangouard, DG de Boomerang. A +17% en pax, +23% en volume d’affaires selon le baromètre EDV pour les départs 2019, le Maroc, 4e du Top Ten, est toutefois talonné par la Tunisie (+59% en pax, +62% en volume d’affaires). Le pays s’apprête à vivre un très bel été grâce à une programmation en clubs exponentielle.

Voyamar est l’un des plus engagés avec près de 25 séjours en brochure et deux Naya clubs. Mais la concurrence est vive. Deux Clubs Jet tours, 2 clubs Jumbo, 3 Framissima, 1 Coralia, 1 Club Plein Vent, 3 Lookéa, 3 Clubs Marmara, 1 Bravo Club, 2 ôClubs Premium, 4 MondiClubs… Cela fait des années que l’offre n’avait pas été aussi généreuse. Même si les TO émettent quelques réserves. « La qualité n’est pas encore au rendez-vous. Nous attendrons pour ouvrir un Kappa Club », remarque Philippe Sangounard. « La Tunisie comme la Turquie sera d’abord une destination de dernière minute », estime Raouf Benslimane, président de ÔVoyages, qui affrète cependant au départ de 14 villes.

 

La Turquie l’alternative VDM et petits prix

 

C’est l’année des grands retours pour la Turquie (à +19% en pax et + 59% en volume d’affaires selon le baromètre EDV). Ainsi Fram  y revient avec un Framissima, le Crystal Flora Beach 4*, dans la région d’Antalya et un circuit. Idem pour Boomerang Voyages qui ouvre le Coralia Maxima Bay à Izmir (ex Lookéa) et Jet tours qui installe le club Jumbo Beldibi à Antalya. « Nous avons faiblement relancé cette destination en 2018, nous sommes réellement de retour en 2019 avec un plan de vols important depuis Lille et Paris », indique Gonzague de Gélis, directeur de la production du TO. « La reprise se fait grâce au petits prix », précise-t-il.

De son côté, ÔVoyages, programme la Turquie pour la première fois, la considérant  à l’instar de la Tunisie comme une alternative VDM. Le TO affrète cependant d’entrée de jeu avec des vols Paris et province vers Bodrum et deux Ôclub Premium.

Les plus engagés restent FTI et surtout Mondial Tourisme avec une cinquantaine d’hôtels, 3 Mondi Clubs (à partir de 439€ TTC en 5* tout inclus) et pour la première fois des circuits accompagnés en départs garantis. Sur la saison été, le spécialiste affrète 60 000 sièges au départ de 9 villes (dont de nouvelles liaisons Antalya- Lyon, Marseille et Nantes  et Izmir-Lyon et Lille).

A noter que TUI, prudent comme en Egypte, ne programme cet été aucun club ni Lookéa ni Marmara en Turquie, préférant continuer d’innover en Espagne avec un focus sur l’Andalousie (2 nouveaux Lookéas, 2 nouveaux Clubs Marmara).

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format