Menu
S'identifier
Destination

L'île Maurice rouvre ses frontières... mais n'attirera pas les touristes !


Publié le : 21.09.2020 I Dernière Mise à jour : 22.09.2020
{ element.images.0.titre }}
Malgré la réouverture des frontières, l'accès a l'ïle Maurice va rester très compliqué. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye et Marie Poirier

Le 1er octobre prochain, des touristes « longue durée » pourront de nouveau avoir accès à l'île Maurice. Mais avec des conditions pour le moins drastiques.

Les mesures n'ont pas de quoi encourager les voyageurs. Dans un communiqué publié le 21 septembre, l'Office de tourisme de l'île Maurice détaille les procédures mises en place par les autorités pour accompagner l'assouplissement des restrictions de voyage.

À partir du 1er octobre 2020, les ressortissants et résidents mauriciens, ainsi que les touristes longue durée, pourront en effet avoir de nouveau accès à l’île. Si on ignore encore la liste des pays autorisés à y voyager, le protocole sanitaire annoncé a déjà de quoi donner envie de rebrousser chemin. 

Un forfait voyage

Ainsi, les passagers devront effectuer un test PCR 5 jours avant leur voyage. Une fois arrivés à l'île Maurice, ils devront également respecter une période de quarantaine obligatoire de 14 jours au sein d’un établissement approuvé par les autorités.  

« Un forfait de voyage en ligne sera mis à la disposition des passagers et comprendra : l'hébergement, en pension complète, pour la quarantaine de 14 jours ; le transfert de l'aéroport à l'hôtel et les frais de santé, y compris pour les tests PCR obligatoires sur place », précise l'OT dans un communiqué. Aucun prix n'a été indiqué sur le forfait voyage.  Mais ce forfait sera accessible via une plateforme de réservation en ligne hébergée sur le site web de la MTPA. Une décision qui a provoqué une vague de contestations chez les tour-opérateurs français, exclus de la procédure. 

Trois tests à effectuer sur place

Et les contraintes ne s'arrêtent pas là. Les voyageurs autorisés devront multiplier les tests. À celui demandé avant le départ, s'ajouteront en effet un deuxième à l’arrivée à l’aéroport, puis un troisième test au septième jour de la quarantaine et enfin un dernier test à la fin des 14 jours d’isolement.

Une décision qui est loin de satisfaire les tour-opérateurs spécialistes de l'île. Pour François Venin, Chief sales and marketing officer du groupe Beachcomber : C'est une fausse ouverture pour les professionnels du tourisme. Aucun touriste ne viendra alors que nous sommes Covid-free. Les conditions sont trop drastiques." Et d'ajouter : "Cette nouvelle procédure va toutefois favoriser un redémarrage. Mais dans un second temps... Nous attendons cette ouverture plus large avec impatience. Une date qui nous permettra de vendre de nouveau l'île Maurice". 

Reste à savoir toutefois, pour les voyageurs les plus courageux, si la France fera partie des pays autorisés à y retourner. En attendant, le site de la compagnie Air Mauritius annonce la reprise des vols au départ de Paris le samedi 3 octobre. Un indice laissant présager d'une ouverture aux touristes français ?

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format