Menu
S'identifier
Destination

Le Sénégal confirme son attractivité


Publié le : 23.02.2022 I Dernière Mise à jour : 23.02.2022
{ element.images.0.titre }}
Cap Skirring I Crédit photo DR

Tous les signaux sont au vert au Sénégal. La destination se relance tous azimuts : amélioration sanitaire, événements nationaux, réouverture des vols, retour du tourisme… Le Sénégal retrouve petit à petit sa situation d’avant crise.

En 2 ans, le Sénégal a dû s'adapter en fonction de l’évolution de contamination du covid-19. Fermeture des frontières en 2020, résurgence du virus mi 2021 et maintenant blocage avec les destinations en zone rouge… Mais, avec le Rwanda, le Sénégal est le seul pays en Afrique à être classé en zone verte et selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) il pourrait bien parvenir à maîtriser complètement la pandémie en 2022. De quoi être optimiste pour la reprise.

 

Indicateurs sanitaires au vert

Le 12 février 2022 (dernière actualisation), ce sont quasiment 2,5 millions de nouveaux cas recensés dans le monde. Pourtant, la situation semble se calmer petit à petit. Certains pays démontrent leur capacité à résister aux dernières vagues mondiales. Le Sénégal fait partie de ces exceptions : 24 nouveaux cas seulement enregistrés le 13 février et moins de 81 000 depuis le début de la pandémie en février 2020 !

Cette gestion quasi parfaite de la pandémie se double d’une volonté de renforcer son attractivité touristique. Un dispositif de résilience se met en place afin d’accompagner les acteurs du tourisme. Avec la mise en place du pass vaccinal en France, les ressortissants Français un voyage hors de l'Union européenne n’auront plus besoin de présenter un Test PCR ou antigénique.

Des acteurs de la chaîne de valeur touristique mobilisés pour la relance du secteur se sont réunis au sein d’un Collectif des Acteurs du Tourisme au Sénégal (CATS) et travaillent pour une revalorisation de l’offre touristique dans sa globalité. Si les atouts de la destination restent indéniables, la volonté d’offrir aux visiteurs un accueil loin des tracas de la pandémie s’impose d’elle-même. Les opérateurs y croient et ne baissent pas les bras, comme en témoigne l’ouverture de nouveaux établissements d’hébergement tel que Sama Nopa lukaï, la Casa Mandela et l’inauguration en début avril de Riu Baobab dans la nouvelle station balnéaire du Pointe Sarène.


Crédit photo :

 

Une dynamique en marche

Avec ses frontières ouvertes, le Sénégal garantit la sécurité sanitaire. Première répercussion : de nombreux slots permettent de faire le trajet France-Sénégal. Deux vols quotidiens au départ de CDG avec Air France et Air SENEGAL. Cette dernière a également des vols directs de Lyon et Marseille. D'autres compagnies proposent aussi des vols quotidiens avec escales comme Brussels Airlines, la TAP, la RAM, Ethiopian Airlines etc.

Alors que les signes d’une bonne et saine reprise se confirment, la période semble marquée par le destin puisque le Sénégal vient de remporter la première Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de son histoire ! Avec la résonance de cette compétition en France, les professionnels du tourisme comptent attirer plus encore bon nombre de voyageurs.

 

 

Signe encourageant : aucun cas de Covid n’a été à déplorer parmi les touristes qui viennent de passer les fêtes de fin d’année au Sénégal. Le bouche-à-oreille opère. Enfin ! l’espoir d’un retour à la normale se confirme.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format