Menu
S'identifier
Destination

Fréquentation : Paris espère bien garder la première place devant Londres


Publié le : 16.01.2014 I Dernière Mise à jour : 28.12.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La fréquentation touristique parisienne pour 2013 sera connue vers la mi-février. ©OTCP

La capitale londonienne annonce un chiffre record de 16 millions de visiteurs internationaux pour 2013.

L’information a été annoncée ce matin et reprise par nombre de grands quotidiens français comme Le Figaro : Londres aurait doublé Paris en 2013 comme première destination touristique en Europe grâce à un nombre record de 16 millions de visiteurs internationaux. Les Jeux olympiques en 2012 auraient donné un coup d’accélérateur à la fréquentation de la capitale britannique en raison de la couverture médiatique planétaire de l’événement, selon London & Partners qui promeut la destination à l’international.

Ce chiffre de fréquentation étrangère de 16 millions n’est toutefois qu’une estimation, l’Office for National Statistics (ONS) ne communiquant à ce jour que sur les neuf premiers mois de 2013 avec 12,8 millions de visiteurs, soit tout de même une belle augmentation de 12% par rapport à 2012. La croissance pour l’ensemble du Royaume-Uni est assez proche, à +11%, avec 25 millions de visiteurs sur la période.

29 millions de touriste en 2012 à Paris, Français compris

L’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP), que nous avons contacté, affirme ne pas vouloir répondre aux affirmations de sa concurrente londonienne dans l’immédiat, les statistiques définitives pour 2013 n’étant pas disponibles avant la mi-février. "Les chiffres entre les deux capitales sont difficilement comparables car ceux de Londres englobent tous les types d’hébergements et le Grand Londres alors que nous n’intégrons pas par exemple les résultats hôteliers de Versailles, La Défense ni même de Disneyland Paris", souligne Thomas Deschamps, responsable de l’observatoire statistique de l’OTCP.

Après un début d’année difficile, l’OTCP espérait un rebond au second semestre 2013 dû notamment à une hausse des clientèles américaines et justement de la présence de nos voisins britanniques. Les Espagnols et les Italiens sont également de retour alors que ces marchés avaient été durement touchés par la crise économique.

"Comme pour Londres, nous disposons pour l’instant seulement des résultats sur neuf mois, qui font état d’une hausse de 5% des arrivées hôtelières, ce qui est déjà une belle performance compte tenu des taux d’occupation déjà très élevés à Paris", ajoute Thomas Deschamps.

Cela sera-t-il suffisant pour réitérer l’exploit de 2012 ? Malgré un contexte difficile, Paris avait en effet enregistré une année record avec 15,7 millions d’arrivées dans les hôtels parisiens et un total, tous types d’hébergement confondus et en intégrant la clientèle hexagonale, de plus de 29 millions de touristes. London & Partners avait alors annoncé 27,6 millions de visiteurs… Verdict le mois prochain.

Stéphane Jaladis

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format