Menu
S'identifier
Croisière

Rumeurs de coronavirus: après 3 jours en mer, le MSC Meraviglia accoste enfin au Mexique


Publié le : 27.02.2020 I Dernière Mise à jour : 28.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Le MSC Meraviglia a quitté le port de Miami dimanche. I Crédit photo MSC Croisières

Auteur

  • Céline Perronnet

Le paquebot, avec 6 000 personnes à bord, a été refoulé de Jamaïque puis des îles Caïmans. En cause : la crainte par les autorités que l’un des membres d’équipage ait contracté le coronavirus alors qu’il ne s’agissait que d’une simple grippe.

Après 3 jours d’attente, enfin le dénouement. Le MSC Meraviglia, parti de Miami dimanche dernier avec 4 500 passagers à bord et 1 600 membres d’équipage, s’est vu refuser l’accès au port d’Ochos Rios en Jamaïque puis de George Town aux Iles Caymans avant d’être finalement autorisé à accoster jeudi à Cozumel, au Mexique, en raison de rumeurs liées à la propagation du nouveau coronavirus, alors qu'un membre d'équipage avait été testé positif à la grippe saisonnière.

La compagnie s'est dit "extrêmement déçue" de la décision des autorités jamaïcaines alors que le navire avait fourni tous les rapports médicaux nécessaires. Elle a également indiqué que les autorités des îles Caïman avaient interdit au bateau d'accoster "sans même regarder les rapports médicaux".

MSC a indiqué qu'aucun autre cas de grippe n'a été enregistré à bord après le placement à l'isolement du membre d'équipage, pas plus que de cas de covid-19.

La compagnie assure également que "Tous les passagers et l'équipage du MSC Meraviglia ont été sélectionnés individuellement lors de l'embarquement, tant en termes d'historique de voyage que de santé. MSC Croisières refuse l'embarquement à toute personne qui a voyagé vers, depuis ou à travers la Chine continentale, Hong-Kong ou Macao, ainsi qu'aux personnes qui, au cours des 14 derniers jours, ont voyagé vers, depuis ou via l'une des municipalités soumises à la quarantaine dans le centre-nord de l'Italie."

Le premier cas de coronavirus en Amérique latine a été confirmé mercredi au Brésil.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format